Résumé…

Il y a un vrai micro-climat sur Taco/Orgerus ^^. Vers 16h30, je dis à ma collègue, qu’il fait bien lourd d’un coup, que ça s’assombrit drôlement… 15 mn plus tard, l’orage commence à gronder. Je lui propose de la déposer à la gare. Au départ, : « Mais non, il ne pleut pas…j’ai un parapluie » … ça gronde plus fort et quelques gouttes arrivent… « Je pense que je ne vais pas faire ma maligne et que je vais accepter ta proposition^^^ ! » Bien lui en a pris… 17h10, c’est sous un orage et une forte pluie que je la laisse à la gare, mais le pire arrive après et ce, jusqu’à Montfort. La température est descendue à 18 degrés ! On roule à 10 km/h… et on ne voit pas grand-chose… En 20 mn, les bas-côtés sont déjà plein d’eau… Malgré ça, y a toujours des imbéciles qui te collent… j’ai dû freiner fort un moment, j’ai cru qu’il allait me rentrer dedans… il a bien eu du mal à s’arrêter, heureusement que devant moi, ça a rapidement redémarré ! Après, il a gardé ses distances !! Je n’espère qu’une chose, en conduisant, c’est que ça se calme, le temps que les chevaux mangent… et là…surprise ! J’arrive au pré, sous un soleil resplendissant et 21 degrés !!! Ce soir (et de plus en plus souvent), Lulu a fait un super arrêt (loupé de peu pour le film) /demi-tour, pour venir vers moi, après son arrivée au galop…et après manger, il me suivait partout ! Nous avons donc, fait une longue pause gratouilles ! Il nous reste encore à finir les parcelles sur le pré d’été, demain c’est Seb qui s’y colle, un peu^^. Nous pensons faire brouter les chevaux 2 heures et les ramener sur le pré d’hivers, nous ferions ça aussi jeudi ; vendredi ce serait un peu plus longtemps et ils y seront pour de bon samedi, sans doute. Vu la quantité, même si elle est haute, nous préférons éviter tout risque de fourbure… Dipti est trop marrante ! Ce soir quand je remonte dans la voiture, Lulu est entre le paddock et râtelier (mais en direction du puit), Jojo est dans le paddock de Lulu, Warou est le long des paddocks des filles, Dipti du côté du râtelier, Ténébra s’éloigne en broutant (elle a déjà dépassé le puit). Dipti jette un œil sur sa mère et sur Jojo, et continu d’aller vers le râtelier. Jojo, s’aperçoit que Ténébra s’éloigne et du coup marche rapidement vers elle, tout en poussant (gentiment) Lulu dans la même direction ! Et là, Dipti, qui a vu Jojo bouger, s’est dépêcher de le rejoindre !! par contre, pas un n’a dépassé Ténébra ! Dipti est très en forme. Dimanche, bénévole sur une endurance, en tant que secrétaire véto (Sarah), je me suis régalée… bon, à part le 39 degré dans la carrière dès 11h00 ! Du coup, je m’engage dimanche prochain pour un TREC (en bénévole mais je ne sais pas encore à quel poste^^) et le dernier week de juin, pour une grosse endurance à Sonchamp, en tant que secrétaire de Sarah. Evelyne, la « chef » des bénévoles de la grosse course Enduro, m’a déjà donné les dates en octobre ^^ ! C’est reparti pour le bénévolat 😀 Bon étant seule pour 5 chevaux, avec des chevaux qui ne restent pas seuls…et une route trop dangereuse, ils n’iront pas à l’herbe ce soir… allez, demain ils y auront le droit et samedi, fini les allers-retours. Lulu cherche encore les gratouilles ce soir, et reste proche de Dipti ^^ Le voisin m’a raconté qu’il a voulu l’impressionner en poussant un petit cri et faisant mine de taper, tout ce qu’il a gagné c’est l’arrivée en trombe et « furieuse » de Ténébra ^^ ! 5 mn après Dipti allait le revoir !

Une belle sortie, en bonne compagnie !

Quand nous avons de supères collègues, c’est avec plaisir que nous les recevons en dehors du bureau ^^ !
Clotilde vient, aujourd’hui, accompagnée de sa colloc / amie, Barbara, pour une balade à cheval. Au départ ce n’était que pour voir les chevaux et faire un pansage, mais je lui avais proposé de monter un peu si elle le souhaitait.
J’avais ressorti Ténébra et je savais qu’elle serait calme si Dipti venait également ! Dipti a donc testé la selle avec moi dessus, cette fois ! Elle avance bien !! Elle était même en tête à l’aller ! Elle ne dit rien au sanglage ! Donc, pour le moment, rien à redire ! Nous verrons dans les prochains jours, en restant plus longtemps…
Clotilde tient Dipti à l’aller.


Nous sommes allées à l’étang, bien sûr, par ce temps, et en balade « courte », c’est la plus sympa ! C’est d’abord Barbara qui monte. Nous ferons le tour de l’étang pendant que Clotilde nous attend au carrefour par lequel nous rentrerons, je n’ai que deux juments ^^ donc Clotilde était à pied. Nous avons pu trotter, pas trop longtemps car il y avait un peu de monde et une oie (?) qui nous ont fait repasser au pas.
Je pense que Barbara était aux anges, cela faisait longtemps qu’elle n‘était pas monté ! Elles ont eu toutes les deux un léger écart, avec Barbara nous n’avons pas vu pourquoi (Dipti a fait aussi les 2 !), celui avec Clotilde j’étais en train de lui dire « attention… », je savais que Ténébra n’avait pas vu le monsieur assit derrière l’arbre.
Dipti repère, plus vite que sa mère les éléments « pas normaux » ^^, comme le faon que Clotilde a tenté de prendre en photo, puis l’oie ( ?) et les vélos ^^
Ensuite, nous sommes rentrées, pansage, pommes, round de foin à mettre, et à manger pour tout le monde. Barbara a fait des gratouilles à tous et a craqué sur Lulu ! ^^
Plus qu’à recommencer et pour plus longtemps 😊

Une journée normale, qui a failli mal finir !

Vers 17h30, je vais au pré. Dipti est la première à me voir mais, surtout, vient seule ! Même Ténébra a mis du temps à venir !! Ténébra est sortie hier (petite balade autour de l’étang, juste pour tester la selle^^). Ce soir, je décide de travailler avec Dipti. Dipti a fait pleins de belles choses, pour une reprise ! Nous commençons par une détente aux trois ailleurs avec la selle (je pense qu’il manque un tout petit peu d’engagement du postérieur droit, qui disparaît après le premier galop), puis de beaux déplacements latéraux, (plus rapides que sa mère^^)… Puis en récompense », nous sortons brouter…et là … c’est parti ! Elle me casse un mousqueton, je regardais ailleurs… ! Jojo devient comme fou ! Il galope en cercle en ruant et hennissant, il vire hyper loin, Lulu….Puis, après avoir pris le temps de desseller Dipti, ranger le matos…. je leur donne leur sceau et…cata…. Jojo me fait un super bouchon ! je masse, je fais marcher, j’appelle le véto quand même…. le foin arrive…Il respire normalement, il crache par le nez… Annie, le fait marcher pendant que je range le foin…il me manque 30 euros ! Heureusement qu’avec Gérard, ce n’est pas un souci…
Je reste aux côtés de Jojo jusqu’à 20h15, je rappelle le véto (comme il me l’avait demandé), et là… « pas de panier ? alors oui, il faut revenir dans une heure… » Je rentre rapidement, changer de chaussures… je n’ai pas faim ! J’y retourne donc vers 21h15. Tout va bien, ils sont ensembles, broutent, Jojo me regarde comme s’il me demandait pourquoi j’étais de nouveau là ! Dipti me regarde et a compris que je ne venais que pour regarder^^. Je suis passée par le chemin plutôt que le dans le pré^^ Je préfère les savoir loin du râtelier (vide !) et surtout du foin livré ! Pas facile de bosser en cercle qd il y a du monde devant et derrière !


Les premières demandes de départ au galop étaient un peu folle^^ Mais elle a fini par en faire quelques beaux et de les maintenir !

Jojo qui surveille si Lulu revient…et fait ses tours au galop !

il va même chasser Warou, et une dernière fois Lulu avant que je n’entre !

J’ai le couple (enfin, il est accompagné de trois faisanes !), qui vient comme chaque soir ! Ils vont avec Lulu.

Comme Jojo n’avait pas le doit de manger, j’avais mis un bon tas de foin dans chaque paddock. Dipti vient aider Lulu à finir^^. Elle est venue vraiment aimable !! pas d’oreilles en arrière, et il s’est même approché !

J’ai également croisé une biche, qui s’est arrêté de courir, quand je me suis arrêtée de rouler ^^
Demain, du coup je pense que je vais me reposer (je suis cassée!), en espérant que tout soit rentré dans l’ordre et que je ne vais pas retrouver des paddocks par terre…

Au pré !

Il semblerait que ce ne soit pas le bon moment pour monter ! Chaque jour où je suis décidée, il arrive quelque chose qui me fait clairement changer d’avis…
Jeudi, ma nouvelle selle arrive, 5 minutes après avoir eu confirmation et avoir décidé que je monterai dès le lendemain comme c’est un jour de récup/repos… une douleur intense m’a prise au sacrum, qui a durée une heure. J’avais fini par dire : je m’en fous, quelque soit la douleur je monterais !
Vendredi, après les différentes courses… et avant mon rendez-vous avec Sophie, je suis prête, en tenue, le matos dans la voiture… J’ai 3 sangles… mais trop grandes ! je prends du coup des photos après leur avoir fait un bon pansage et les pieds. Aujourd’hui je n’ai pas la voiture comme j’ai besoin, je passe du temps dans la cuisine…vu les évènements, je décide donc de ne pas monter…
Ce n’est pas grave, j’ai fait de longs pansages, qu’elles semblaient avoir bien envie car j’avais ouvert le SAS et elles avaient le choix de venir ou pas… J’ai fais les soins de Warou et je suis allée voir Lueto. Un peu moins sur la défensive, il semble même apprécier grandement ! Lorsque je passe derrière lui pour faire son autre côté, il ne cherche pas à sortir du paddock (porte ouverte, pour lui laisser le choix !). Il y est resté un bon moment…


Jojo pansage rapide, pas vraiment en demande, ils ont eu hier par Sophie, et il perd peu ses poils, il préfère le râtelier. Warou en redemande… c’est lui qui en perd le plus, suivi de Ténébra.


Puis je prends ma chaise et m’installe dans le SAS, ouvert.


Dipti, forcément, curieuse, vient ! Ténébra n’est pas loin. Et puis, d’un coup Lueto, décide de venir aussi dans le SAS !!
Ténébra, immédiatement, arrive vers lui, les oreilles en arrière…sauf que…je suis là ! ^^ je l’éloigne, elle part en boudant ! Mais elle le surveille en baissant les oreilles, par moment !


Il est resté un bon moment-là, avec Dipti ! Elle a tenté deux fois de le faire sortir quand même ! dans ces cas-là, je suis là, c’est moi qui décide (pour ma sécurité surtout !) : Dipti, tu sors ! Lueto est venu quelques minutes se poser près de moi, avant de partir, vers le râtelier.
Dipti se mettait un coup derrière moi, un coup devant.


Le soleil se cachant, chacun partant à ses occupations, je range ma chaise et retourne aux courses chercher les bricoles manquantes d’hier… de nouveau de la cuisine et…thé/repos !

Atelier, questions, émotion !

Aujourd’hui atelier chez Sophie… J’avais failli annuler pour plusieurs raisons.
Tout d’abord la mauvaise nouvelle… dans la nuit du 24 février (entre 24 et 5h du matin), notre chat Moustache, 3 ans, s’est fait taper par une voiture. Il est probable qu’il soit mort sur le coup. Pour moi, ça a provoqué énormément de chose, qui sont ressorties aujourd’hui. Ça a remis en question, aussi, beaucoup de chose, dont mes ressentis (pourtant si « fins » ?) en communication animale. Je ne dormais déjà pas bien la semaine précédent cet accident, mais là, évidemment… puis 5 jours après, j’ai commencé à avoir des images très claires et précises d’une voiture, d’une personne. La seule chose que je ne sais pas c’est si cette personne est la « fautive » ou celle qui l’a juste délicatement posé sur le trottoir. Je n’arrivais plus à manger, entres ces questions et ces images… viennent-elles vraiment de Moustache, ou simplement de mon imagination ?? Ça devenait insupportable c’est pourquoi j’en ai parlé à Marjo, ce qui m’a permis d’évacuer une partie. J’en ai également parlé à Sophie cet aprèm qui a, également, eu les bons mots.
Donc, j’ai depuis quelques semaines accumulé une certaine fatigue. Plus le double boulot, même si j’ai adopté très facilement ce nouveau rythme, le plus pénible est quand même le foin dans la gadoue, après la nuit, le froid…ne pas pouvoir à cause du temps… ou du temps… les travailler, ou sortir… Plus de porte de secours, les regarder, les caresser bien sûr, mais quand il pleut tous les soirs, je ne traîne pas… Tout ceci a reprovoquer le kyste, les douleurs du sacrum, du dos et des cervicales provoquant des migraines… celle du genou ne me quitte plus depuis décembre 2017.
Mais cet atelier est très important, et, pour cette séance, nous avons eu beaucoup de mal à en fixer la date ! Et pour notre petit groupe (3 personnes), je ne voulais pas être absente…et comme j’ai bien fait …enfin…!
Sophie nous explique que nous allons débuter une RVPA.
Là encore, avec nos trois histoires différentes, nos vécus, nos souffrances, lors du partage de chacune va éclairer les autres sur d’autres situations.
Des séances toujours enrichissantes, même si nous rentrons (en tout cas moi et principalement aujourd’hui) vidée mais bien ! Voici mes ressentis.


J’emploi le mot proposition, car il n’y a jamais aucune obligation, et que ce sont des choses qui me parlent !


Lorsque c’est à mon tour de parler c’est difficile… maman et amour… comment ces deux mots ont pu venir aussi violemment … l’un après l’autre, l’un avec l’autre…. J’explique, j’émeu (quand je dis que certains de nos mots font référence pour certaines d’entre nous) … De la pensée : « ma mère n’a rien à faire là », à en venir à dire qu’après tout, en effet, il est possible que l’amour ait été présent ! le plus difficile, étant donné que le lien était fait avec les scènes précédentes (qui sont dans vécus beaucoup plus durs), c’est « d’accepter » que ces « bourreaux » ont pu aimer !
Et finir en pensant que j’allais peut-être appeler ma mère !!! Cela fait 19 ans que je suis sans nouvelles ! Quel chemin…
Maintenant il reste encore le P et A… Le P va être compliqué, autant envers EUX qu’envers MOI !
Pour l’instant, il y a cette immense barrière !
Quand on en arrive là, émotionnellement c’est vraiment très fort ! Et physiquement des choses changent ! Ce poids sur les épaules s’est un peu allégé !
A suivre !

Soleil et travail !

Comme beaucoup d’entre nous, je profite du soleil pour rester …dehors ! Mais vu que les juments n’ont rien fait depuis 3 mois, et surtout n’ont pas été séparées^^, je décide de les mener au rond de longe du pré d’été pour les travailler, à tour de rôle !
Au début, pour chacune, la concentration a été difficile, j’ai eu le droit à un essai de cabré de Ténébra (mais tellement à l’écoute qu’elle n’est pas monté) et un très joli cabré de Dipti ^^ !
Dipti sait toujours aussi bien s’exprimer !


Nous avons juste fait un petit travail en longe de dérouillage ^^ ne pouvant accrocher la caméra je n’ai pas filmé les quelques pas d’épaule en avant et des déplacements latéraux des 2.

Je pensais ne faire que des « cercles » avec changements d’allures pour Dipti, vu son comportement, mais elle a réussi à oublier un peu les appels des autres, que ce soit côté maman ou côté des ânes (en bas du pré d’été, shet/chevaux et ânes) !
Je suis très contente de mes deux juments, qui ont bien travaillé et ont réussi à se concentrer (plus dur pour Dipti, car on entendait Ténébra appeler, même si c’était plus calme que d’habitude).
Après, petite récompense de broutage (y a de l’herbe dans le pré d’été^^), Dipti ne sortait même plus du pré !
Il faut croire que cette sortie a été très fatigante ! Après manger, elles ne sont même pas allées au foin ! Repos ! Jojo et Warou ont suivi le « mouvement » ! Ténébra en avait la tête qui tombait, et Warou fermait les yeux.
Du coup, Lulu a profité de trouver le râtelier « vide », il était déjà seul dessus quand je suis arrivée. Ils profitent, tous, comme nous, du soleil ! Pourvu que ça dure !
2019.02.16.pre

Parfois, il « faut » se fâcher !

Après 3 jours à refaire les clôtures, en ayant une bonne laryngite et en pleine nuit, il y a de quoi s’agacer !

Alors quand la quatrième fois, mes deux juments, se barrent de leur paddock en cassant un piquet… surtout que Ténébra n’avait jamais fait ça !!

Je tombe dans une colère…sans nom ! J’attrape le bâton (parce que le stick est trop loin) et je chasse les juments du râtelier, sur lequel elles sont allées après avoir chassé les garçons…

Ce qui est « drôle » c’est que Lulu et Warou ont compris très vite que ce n’était pas pour eux ! Ils restaient au râtelier, à me regarder et à manger ! Après que je me sois aussi fâchée, un peu, après ces deux-là, qui se poussaient…

Ce n’était même pas par faim, le round était là et quand je suis arrivée, les juments n’étaient pas au râtelier !

Jojo a compris, que ce n’était pas pour lui non plus, qu’après la troisième fois ! A chaque fois, il partait avec les juments…

Je leur disais : « interdit de venir tant que je suis là ! je suis en colère j’en ai marre ! » Elles ont tenté plusieurs fois de revenir, le temps que je répare et range, jusqu’à comprendre et attendre au loin ! Par contre, dès que j’avais passé le portail, elles sont revenues !

Dès le lendemain, et encore aujourd’hui (ça s’est passé le week-end dernier), tout le troupeau était d’un calme !!! J’avais même, en arrivant hier soir, quelque chose d’improbable, Warou aligné à côté des deux juments devant le sas par lequel j’arrive !

Pas un ne bronchait, et les juments surveillaient le moindre de mes gestes et réagissaient très vite ! Comme reculer, sans même que je ne le demande, pendant que j’ouvre le paddock de Warou !

Warou et Lulu sont, de nouveau, côte à côte sans se pousser, et tout semble hyper calme. C’est paisible en général, (sauf quand je prépare les sceaux^^, même quand ils vont attendre devant leur paddock, ou quand je mets un nouveau round. En hivers, le troupeau est souvent plus « remuant » que l’été (même s’il n’y a pas d’herbe à la fin de l’été). Mais en journée, on les voit brouter (ou chercher le moindre brin d’herbe), se reposer, « bronzer » pas loin les uns des autres.

Je suis fâchée, très fort (en paroles et attitude) une fois, ça dure une semaine (bon j’espère d’avantage ^^ !).

Chaque jour, depuis bientôt 3 ans (pour ce troupeau), je les observe, même le soir, dans le noir, je reste un peu à les regarder avant et après les avoir nourris. C’est un régal de voir les évolutions, voir grandir Dipti et de voir ses relations avec sa mère et Jojo changer ! Jojo étant celui avec qui elle est la plus proche.