Séance…

Ce soir Laura vient travailler Ténébra. Afin de me concentrer sur elles deux, je ne travaille pas Dipti en même temps cette fois, mais je la laisse entrer dans la « carrière ».

Ténébra, comme à chaque fois avec Laura, a du mal (enfin… plutôt… ne mets pas trop de bonne volonté^^), à démarrer ! Je la prends en main pour la « réveiller » et bizarrement, je n’ai pas grand-chose à faire. Laura manque encore un peu de confiance en elle et ne veut pas être « méchante », mais elle progresse (sans devenir méchante mais juste présente) !

Pour Ténébra donc en longe, travail des allures sur le cercle et incurvations. Puis reprise du U (beaucoup mieux) et du reculer autour du bidon. Pour terminer je propose à Laura de refaire le slalom en liberté. Ténébra la suit.

Et puis je décide juste de faire Dipti en liberté… Elle n’est pas trop d’accord pour trotter sur la piste mais, par contre, autour de moi pas de souci ! Elle va quand même sauter le petit oxer, du coup je lui demande dans l’autre sens… et pour finir, le reculer autour du bidon ! Elle me sidère ! elle me le fait, fluide, sur presque tout le tour et, vraiment, sans forcer, je n’ai pas besoin de faire grand-chose !

Et, ce qui me fait le plus sourire, c’est sa tête, quand je lui dis « c’est fini, tu as été parfaite ». Là, elle me regarde, les oreilles bien en avant : « c’est tout ? » et elle attend ! « Oui, oui, c’est bon, viens chercher ta carotte ! ». Elle me suit !

J’adore mes juments avec leurs sacrées différences ! Laura a pu voir, ce soir, que je n’ai pas du tout la même énergie et la même façon de demander à chacune d’elle, pour le même travail.

Shiatsu…

La séance d’Automne, elle est toujours en préventif pour mes juments. Merci Séléna pour toutes ces séances qui permettent de garder mes juments en forme, de les aider à passer les saisons sans douleurs et à soigner les plaies du cœur !

Dipti a sans doute était plus marquée par le départ de Wares. Les méridiens poumons et maître du cœur étaient « creux » avant la séance !

Nous voyons les deux creux qui descendent bien jusqu’à la châtaigne, sur la première photo. Sur la deuxième et troisième, les creux se sont « remplis ». Et encore, la première photo ne montre pas autant, (que la réalité) l’importance des 2 creux !

Dipti a eu des réactions bien différentes sur cette séance. Elle a rapidement lâché prise, plus vite que les fois précédentes, mais elle s’est également très vite « reprise » ! Elle a, ensuite, marqué fortement son impatience, à plusieurs reprises… Et en fin de séance elle me collait encore plus qu’après une séance de travail…

Quant à Ténébra… elle est en PLEINE forme ! Séléna a donc privilégié ce qui avait été difficile pour elle, l’hivers dernier. Pas de marque du côté poumon et maître du cœur. Et Jojo qui vient voir de près ce qu’il se passe !

Ténébra, après la séance, reste un moment sur place. Quand je lui enlève le licol, elle me regarde, je lui dis juste que c’est bon… puis elle reste là, quelques minutes de « repos ».

Des clôtures…des clôtures…encore des clôtures…

Après une petite matinée en bénévole TREC (chrono), je file au pré, il ne pleut pas !
Je commence par donner leur poignée de sec, bientôt il n’y aura plus que Ténébra avec son médoc. Comme je n’ai pas besoin de faire de paddock, ils ont chacun leur place ^^ !
Warou, une fois qu’il a fini, va vers les poubelles… il a bien capté où était la bouffe !! Au début, je le mettais avec Lulu mais, hier, Lulu l’a chopé sur l’encolure !! Et ce matin, il avait une marque sur les flancs/fesses..


Après, toujours pas de pluie en vue, je redonne un coup de masse sur la parcelle du bas, (piquets pas assez enfoncés), je double les fils, j’ajoute quelques piquets ; je termine de fermer la parcelle du haut. Il restera encore à doubler 2 parcelles (sauf si avec le jus un fil suffit) quelques piquets et poignées à mettre…et, c’est bon !! Par contre, le dernier coup de masse a été fatal pour mon dos côté sacrum… j’espère qu’un voltarène suffira…


Et puis, certains décident de faire la sieste ! Lulu d’abord (mais il était trop loin^^),bdr
ensuite Jojo, Warou s’est rapproché du groupe des trois pour se mettre au repos, puis Dipti quand Jojo s’est levé. Mais celui-ci a demandé rapidement à Dipti de se relever !!


Demain matin REPOS ! et s’il ne pleut pas averse, j’agrandis le rond de longe et boulot pour les juments !

Résumé…

Il y a un vrai micro-climat sur Taco/Orgerus ^^. Vers 16h30, je dis à ma collègue, qu’il fait bien lourd d’un coup, que ça s’assombrit drôlement… 15 mn plus tard, l’orage commence à gronder. Je lui propose de la déposer à la gare. Au départ, : « Mais non, il ne pleut pas…j’ai un parapluie » … ça gronde plus fort et quelques gouttes arrivent… « Je pense que je ne vais pas faire ma maligne et que je vais accepter ta proposition^^^ ! » Bien lui en a pris… 17h10, c’est sous un orage et une forte pluie que je la laisse à la gare, mais le pire arrive après et ce, jusqu’à Montfort. La température est descendue à 18 degrés ! On roule à 10 km/h… et on ne voit pas grand-chose… En 20 mn, les bas-côtés sont déjà plein d’eau… Malgré ça, y a toujours des imbéciles qui te collent… j’ai dû freiner fort un moment, j’ai cru qu’il allait me rentrer dedans… il a bien eu du mal à s’arrêter, heureusement que devant moi, ça a rapidement redémarré ! Après, il a gardé ses distances !! Je n’espère qu’une chose, en conduisant, c’est que ça se calme, le temps que les chevaux mangent… et là…surprise ! J’arrive au pré, sous un soleil resplendissant et 21 degrés !!! Ce soir (et de plus en plus souvent), Lulu a fait un super arrêt (loupé de peu pour le film) /demi-tour, pour venir vers moi, après son arrivée au galop…et après manger, il me suivait partout ! Nous avons donc, fait une longue pause gratouilles ! Il nous reste encore à finir les parcelles sur le pré d’été, demain c’est Seb qui s’y colle, un peu^^. Nous pensons faire brouter les chevaux 2 heures et les ramener sur le pré d’hivers, nous ferions ça aussi jeudi ; vendredi ce serait un peu plus longtemps et ils y seront pour de bon samedi, sans doute. Vu la quantité, même si elle est haute, nous préférons éviter tout risque de fourbure… Dipti est trop marrante ! Ce soir quand je remonte dans la voiture, Lulu est entre le paddock et râtelier (mais en direction du puit), Jojo est dans le paddock de Lulu, Warou est le long des paddocks des filles, Dipti du côté du râtelier, Ténébra s’éloigne en broutant (elle a déjà dépassé le puit). Dipti jette un œil sur sa mère et sur Jojo, et continu d’aller vers le râtelier. Jojo, s’aperçoit que Ténébra s’éloigne et du coup marche rapidement vers elle, tout en poussant (gentiment) Lulu dans la même direction ! Et là, Dipti, qui a vu Jojo bouger, s’est dépêcher de le rejoindre !! par contre, pas un n’a dépassé Ténébra ! Dipti est très en forme. Dimanche, bénévole sur une endurance, en tant que secrétaire véto (Sarah), je me suis régalée… bon, à part le 39 degré dans la carrière dès 11h00 ! Du coup, je m’engage dimanche prochain pour un TREC (en bénévole mais je ne sais pas encore à quel poste^^) et le dernier week de juin, pour une grosse endurance à Sonchamp, en tant que secrétaire de Sarah. Evelyne, la « chef » des bénévoles de la grosse course Enduro, m’a déjà donné les dates en octobre ^^ ! C’est reparti pour le bénévolat 😀 Bon étant seule pour 5 chevaux, avec des chevaux qui ne restent pas seuls…et une route trop dangereuse, ils n’iront pas à l’herbe ce soir… allez, demain ils y auront le droit et samedi, fini les allers-retours. Lulu cherche encore les gratouilles ce soir, et reste proche de Dipti ^^ Le voisin m’a raconté qu’il a voulu l’impressionner en poussant un petit cri et faisant mine de taper, tout ce qu’il a gagné c’est l’arrivée en trombe et « furieuse » de Ténébra ^^ ! 5 mn après Dipti allait le revoir !

Une belle sortie, en bonne compagnie !

Quand nous avons de supères collègues, c’est avec plaisir que nous les recevons en dehors du bureau ^^ !
Clotilde vient, aujourd’hui, accompagnée de sa colloc / amie, Barbara, pour une balade à cheval. Au départ ce n’était que pour voir les chevaux et faire un pansage, mais je lui avais proposé de monter un peu si elle le souhaitait.
J’avais ressorti Ténébra et je savais qu’elle serait calme si Dipti venait également ! Dipti a donc testé la selle avec moi dessus, cette fois ! Elle avance bien !! Elle était même en tête à l’aller ! Elle ne dit rien au sanglage ! Donc, pour le moment, rien à redire ! Nous verrons dans les prochains jours, en restant plus longtemps…
Clotilde tient Dipti à l’aller.


Nous sommes allées à l’étang, bien sûr, par ce temps, et en balade « courte », c’est la plus sympa ! C’est d’abord Barbara qui monte. Nous ferons le tour de l’étang pendant que Clotilde nous attend au carrefour par lequel nous rentrerons, je n’ai que deux juments ^^ donc Clotilde était à pied. Nous avons pu trotter, pas trop longtemps car il y avait un peu de monde et une oie (?) qui nous ont fait repasser au pas.
Je pense que Barbara était aux anges, cela faisait longtemps qu’elle n‘était pas monté ! Elles ont eu toutes les deux un léger écart, avec Barbara nous n’avons pas vu pourquoi (Dipti a fait aussi les 2 !), celui avec Clotilde j’étais en train de lui dire « attention… », je savais que Ténébra n’avait pas vu le monsieur assit derrière l’arbre.
Dipti repère, plus vite que sa mère les éléments « pas normaux » ^^, comme le faon que Clotilde a tenté de prendre en photo, puis l’oie ( ?) et les vélos ^^
Ensuite, nous sommes rentrées, pansage, pommes, round de foin à mettre, et à manger pour tout le monde. Barbara a fait des gratouilles à tous et a craqué sur Lulu ! ^^
Plus qu’à recommencer et pour plus longtemps 😊

Une journée normale, qui a failli mal finir !

Vers 17h30, je vais au pré. Dipti est la première à me voir mais, surtout, vient seule ! Même Ténébra a mis du temps à venir !! Ténébra est sortie hier (petite balade autour de l’étang, juste pour tester la selle^^). Ce soir, je décide de travailler avec Dipti. Dipti a fait pleins de belles choses, pour une reprise ! Nous commençons par une détente aux trois ailleurs avec la selle (je pense qu’il manque un tout petit peu d’engagement du postérieur droit, qui disparaît après le premier galop), puis de beaux déplacements latéraux, (plus rapides que sa mère^^)… Puis en récompense », nous sortons brouter…et là … c’est parti ! Elle me casse un mousqueton, je regardais ailleurs… ! Jojo devient comme fou ! Il galope en cercle en ruant et hennissant, il vire hyper loin, Lulu….Puis, après avoir pris le temps de desseller Dipti, ranger le matos…. je leur donne leur sceau et…cata…. Jojo me fait un super bouchon ! je masse, je fais marcher, j’appelle le véto quand même…. le foin arrive…Il respire normalement, il crache par le nez… Annie, le fait marcher pendant que je range le foin…il me manque 30 euros ! Heureusement qu’avec Gérard, ce n’est pas un souci…
Je reste aux côtés de Jojo jusqu’à 20h15, je rappelle le véto (comme il me l’avait demandé), et là… « pas de panier ? alors oui, il faut revenir dans une heure… » Je rentre rapidement, changer de chaussures… je n’ai pas faim ! J’y retourne donc vers 21h15. Tout va bien, ils sont ensembles, broutent, Jojo me regarde comme s’il me demandait pourquoi j’étais de nouveau là ! Dipti me regarde et a compris que je ne venais que pour regarder^^. Je suis passée par le chemin plutôt que le dans le pré^^ Je préfère les savoir loin du râtelier (vide !) et surtout du foin livré ! Pas facile de bosser en cercle qd il y a du monde devant et derrière !


Les premières demandes de départ au galop étaient un peu folle^^ Mais elle a fini par en faire quelques beaux et de les maintenir !

Jojo qui surveille si Lulu revient…et fait ses tours au galop !

il va même chasser Warou, et une dernière fois Lulu avant que je n’entre !

J’ai le couple (enfin, il est accompagné de trois faisanes !), qui vient comme chaque soir ! Ils vont avec Lulu.

Comme Jojo n’avait pas le doit de manger, j’avais mis un bon tas de foin dans chaque paddock. Dipti vient aider Lulu à finir^^. Elle est venue vraiment aimable !! pas d’oreilles en arrière, et il s’est même approché !

J’ai également croisé une biche, qui s’est arrêté de courir, quand je me suis arrêtée de rouler ^^
Demain, du coup je pense que je vais me reposer (je suis cassée!), en espérant que tout soit rentré dans l’ordre et que je ne vais pas retrouver des paddocks par terre…

Au pré !

Il semblerait que ce ne soit pas le bon moment pour monter ! Chaque jour où je suis décidée, il arrive quelque chose qui me fait clairement changer d’avis…
Jeudi, ma nouvelle selle arrive, 5 minutes après avoir eu confirmation et avoir décidé que je monterai dès le lendemain comme c’est un jour de récup/repos… une douleur intense m’a prise au sacrum, qui a durée une heure. J’avais fini par dire : je m’en fous, quelque soit la douleur je monterais !
Vendredi, après les différentes courses… et avant mon rendez-vous avec Sophie, je suis prête, en tenue, le matos dans la voiture… J’ai 3 sangles… mais trop grandes ! je prends du coup des photos après leur avoir fait un bon pansage et les pieds. Aujourd’hui je n’ai pas la voiture comme j’ai besoin, je passe du temps dans la cuisine…vu les évènements, je décide donc de ne pas monter…
Ce n’est pas grave, j’ai fait de longs pansages, qu’elles semblaient avoir bien envie car j’avais ouvert le SAS et elles avaient le choix de venir ou pas… J’ai fais les soins de Warou et je suis allée voir Lueto. Un peu moins sur la défensive, il semble même apprécier grandement ! Lorsque je passe derrière lui pour faire son autre côté, il ne cherche pas à sortir du paddock (porte ouverte, pour lui laisser le choix !). Il y est resté un bon moment…


Jojo pansage rapide, pas vraiment en demande, ils ont eu hier par Sophie, et il perd peu ses poils, il préfère le râtelier. Warou en redemande… c’est lui qui en perd le plus, suivi de Ténébra.


Puis je prends ma chaise et m’installe dans le SAS, ouvert.


Dipti, forcément, curieuse, vient ! Ténébra n’est pas loin. Et puis, d’un coup Lueto, décide de venir aussi dans le SAS !!
Ténébra, immédiatement, arrive vers lui, les oreilles en arrière…sauf que…je suis là ! ^^ je l’éloigne, elle part en boudant ! Mais elle le surveille en baissant les oreilles, par moment !


Il est resté un bon moment-là, avec Dipti ! Elle a tenté deux fois de le faire sortir quand même ! dans ces cas-là, je suis là, c’est moi qui décide (pour ma sécurité surtout !) : Dipti, tu sors ! Lueto est venu quelques minutes se poser près de moi, avant de partir, vers le râtelier.
Dipti se mettait un coup derrière moi, un coup devant.


Le soleil se cachant, chacun partant à ses occupations, je range ma chaise et retourne aux courses chercher les bricoles manquantes d’hier… de nouveau de la cuisine et…thé/repos !