Atelier, questions, émotion !

Aujourd’hui atelier chez Sophie… J’avais failli annuler pour plusieurs raisons.
Tout d’abord la mauvaise nouvelle… dans la nuit du 24 février (entre 24 et 5h du matin), notre chat Moustache, 3 ans, s’est fait taper par une voiture. Il est probable qu’il soit mort sur le coup. Pour moi, ça a provoqué énormément de chose, qui sont ressorties aujourd’hui. Ça a remis en question, aussi, beaucoup de chose, dont mes ressentis (pourtant si « fins » ?) en communication animale. Je ne dormais déjà pas bien la semaine précédent cet accident, mais là, évidemment… puis 5 jours après, j’ai commencé à avoir des images très claires et précises d’une voiture, d’une personne. La seule chose que je ne sais pas c’est si cette personne est la « fautive » ou celle qui l’a juste délicatement posé sur le trottoir. Je n’arrivais plus à manger, entres ces questions et ces images… viennent-elles vraiment de Moustache, ou simplement de mon imagination ?? Ça devenait insupportable c’est pourquoi j’en ai parlé à Marjo, ce qui m’a permis d’évacuer une partie. J’en ai également parlé à Sophie cet aprèm qui a, également, eu les bons mots.
Donc, j’ai depuis quelques semaines accumulé une certaine fatigue. Plus le double boulot, même si j’ai adopté très facilement ce nouveau rythme, le plus pénible est quand même le foin dans la gadoue, après la nuit, le froid…ne pas pouvoir à cause du temps… ou du temps… les travailler, ou sortir… Plus de porte de secours, les regarder, les caresser bien sûr, mais quand il pleut tous les soirs, je ne traîne pas… Tout ceci a reprovoquer le kyste, les douleurs du sacrum, du dos et des cervicales provoquant des migraines… celle du genou ne me quitte plus depuis décembre 2017.
Mais cet atelier est très important, et, pour cette séance, nous avons eu beaucoup de mal à en fixer la date ! Et pour notre petit groupe (3 personnes), je ne voulais pas être absente…et comme j’ai bien fait …enfin…!
Sophie nous explique que nous allons débuter une RVPA.
Là encore, avec nos trois histoires différentes, nos vécus, nos souffrances, lors du partage de chacune va éclairer les autres sur d’autres situations.
Des séances toujours enrichissantes, même si nous rentrons (en tout cas moi et principalement aujourd’hui) vidée mais bien ! Voici mes ressentis.


J’emploi le mot proposition, car il n’y a jamais aucune obligation, et que ce sont des choses qui me parlent !


Lorsque c’est à mon tour de parler c’est difficile… maman et amour… comment ces deux mots ont pu venir aussi violemment … l’un après l’autre, l’un avec l’autre…. J’explique, j’émeu (quand je dis que certains de nos mots font référence pour certaines d’entre nous) … De la pensée : « ma mère n’a rien à faire là », à en venir à dire qu’après tout, en effet, il est possible que l’amour ait été présent ! le plus difficile, étant donné que le lien était fait avec les scènes précédentes (qui sont dans vécus beaucoup plus durs), c’est « d’accepter » que ces « bourreaux » ont pu aimer !
Et finir en pensant que j’allais peut-être appeler ma mère !!! Cela fait 19 ans que je suis sans nouvelles ! Quel chemin…
Maintenant il reste encore le P et A… Le P va être compliqué, autant envers EUX qu’envers MOI !
Pour l’instant, il y a cette immense barrière !
Quand on en arrive là, émotionnellement c’est vraiment très fort ! Et physiquement des choses changent ! Ce poids sur les épaules s’est un peu allégé !
A suivre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s