La randonnée du 23 juillet au 4 août J11

Jeudi 02
Debout donc dès 6h00… J’ai enguelé Dipti, je lui ai dit qu’elle n’avait pas intérêt de ne pas marcher aujourd’hui, qu’elle n’avait qu’à se reposer cette nuit !
Vers 7h00 nous croisons madame qui part (travailler sans doute) et 8h00, juste au moment de partir, nous pouvons remercier de nouveau monsieur.
Tellement fatiguée que je n’avais même pas vu que la photo était si trouble ^^ !


Nous devons trouver une épicerie ! Mais les derniers villages traversés, soit c’était fermé (à cause de l’heure), soit il n’y avait rien…
Ah, hier nous avons également traversé l’A10… Le plus gros passage de camion a eu lieu juste à la fin ! Dipti s’est très bien comportée, mais nous étions en main ! Dans l’ensemble, pour Ténébra, ça été !
Nous allons donc vers Talcy. Sur la carte ça paraît être un village un peu plus important, il y a un moulin, un petit château… il doit bien y avoir des commerces !
Nous quittons notre tracé afin de passer devant le moulin, comme nous avons bien fait ! Nous tombons sur une magnifique bande de fleurs entre le chemin et le champ cultivé !


L’église est presque plus imposante que le château…

Nous sommes surpris et déçu (et un peu inquiets), il n’y a aucun commerce ! Ah ! Nous apercevons « l’auberge du château » ! (Je reprends une photo sur le net, il n’y avait pas autant de verdure^^)
Nous commandons café/perrier citron, et Schweppes pour Antoine. Je lui demande s’il serait possible d’avoir des salades à emporter… Il est 9h00, « le cuistot n’est pas prêt » « et des sandwiches ? » « Non, il lui faut du temps » … bon, j’aurais pu lui proposer de me les faire moi-même ! Pour avoir travailler quelques années dans la restauration, ce ne sont pas des flèches…. Le plus proche serait Mer pour nos courses… heu ça nous fait juste retourner en arrière… Nous essaierons à Roches… ou Saint Laurent-des-Bois qui paraît grand aussi !
2018.08.02.retour.equiliberte.Mezierres.en.Brenne (12)
Nous repartons, toujours à pieds, nous retournons dans la plaine et sous la chaleur ! Il n’est pas 10h00 qu’il fait déjà très chaud ! Nous apprenons que nous sommes en train de traverser la « petite Beauce ». Ça explique tout ^^
Nous avons croisé quelques biches dont une, toute petite, qui à notre approche tentait de sauter par-dessus le grillage, elle a commencé par aller de l’avant mais après c’était la plaine… Quand je vois qu’elle veut absolument passer à cet endroit, je dis à Antoine de se dépêcher de passer, puis je me fais la même. Au moment où je passe elle ne saute plus mais se tapie, j’ai tenté de la rassurer de la voix tout doucement, elle s’est relevée, sans s’enfuir, juste derrière nous.

Nous n’avons, bien évidemment, rien trouvé à Roches, sauf le cimetière pour faire boire les juments, et monter (il y avait un beau banc) ! Et enfin, nous entrons dans la forêt !

Lorsque nous arrivons vers 13h00 à Saint Laurent-des-Bois, heu…. Notre désespoir augmente ! Aucun magasin, personne dans les jardins…
Je repère l’église, en général, la mairie est proche^^ !
Nous y allons, n espérant que la mairie réouvre l’après-midi… Antoine va voir l pancarte, nous sommes sauvés (enfin un espoir^^), nous allons mangés en attendant l’ouverture.
Nous attachons les juments et un ouvrier nous propose de l’eau. Puis nous ouvrons le sac à provision… HUM ! Il reste du pain de mie, 3 madeleines et deux sachets de soupes ! Nous décidons de garder la soupe pour le soir… Antoine est très inquiet ^^ je lui dis : « on ne va pas abandonner à la première difficulté^^ » (même si ce n’était pas la première en soi…sauf pour la bouffe ! et un ado ça a faim !). Antoine va, de lui-même, retourner voir l’ouvrier pour savoir où se trouvait l’épicerie la plus proche, car nous n’avions plus rien. Malheureusement la plus proche ne serait qu’à 10 km. Vu le nombre de km déjà effectués et la chaleur c’est impossible, de plus, ça nous écarterait beaucoup du tracé, à voir pour le lendemain…
Nous décidons d’attendre voir si la mairie peut nous proposer un emplacement.

5 minutes après avoir dit à Antoine qu’on garde espoir, il y a une cascade d’évènements !
– L’ouvrier revient avec un bleu de Brest à peine entamé et un morceau de pain ! en plus, il s’excuse de ne pouvoir faire plus !! Il nous montre la maison du maire en nous disant d’y aller… Heu… on va attendre la secrétaire d’abord ^^
– 2 mn après, nous voyons un élu arriver, il nous pose deux trois questions et va voir la mairie. Je lui dis que c’est marqué 14h, donc on attendait ! « Elle doit être là, il y a sa voiture ! » et nous le voyons rentrer direct dans le jardin de la maison du maire ! C’est l’ouvrier qui lui a parlé de nous…
– Quelques secondes passent et nous voyons arriver monsieur le maire, sa femme, l’élu et la secrétaire Anne-Charlotte ! qui craque complètement pour les chevaux !
Après notre désespoir, et ce souvenir d’une mauvaise ambiance dans le village précédent, là c’est une bouffée d’air frais ! Tout le monde est souriant, charmant, se démène pour nous trouver une solution… Anne-Charlotte est une personne pleine de vie, elle était comme une gamine avec les chevaux^^, elle est souriante et immédiatement attachante… c’est elle qui nous donnera le numéro de téléphone de l’écurie où nous pourrions aller !
C’est encore elle qui nous propose d’aller chercher son van et nous ramener chez elle, si l’écurie n’accepte pas, et il restait quand même un petit terrain près de la mairie ; à ce moment-là, nous ne savons pas où elle habite, par rapport à notre tracé… L’écurie accepte. Elle est à 2km environ, nous irons à pieds.
Et puis monsieur le maire et l’élu s’en vont à un rendez-vous, Isabelle nous invite à manger !! Nous passons vraiment un moment hyper agréable ! Antoine est aux anges !

Florence nous dit de faire attention avec la piscine, une de ses amies s’est retrouvé avec le cheval dedans !! et en partant, je trouvais que Dipti avait trop envie d’aller voir !!

Quelques photos avant de partir !

Nous repartons avec le cœur plein de joie, vers l’écurie. C’est Bérénice qui nous accueille et nous annonce que c’est 40 euros avec le foin… arf ! il ne m’avait rien dit au téléphone !! et je n’ai que 20 euros sur moi !!
On s’installe, les juments ont un pré sans herbe mais auront du foin. Nous pouvons mettre nos tentes juste en face et nos affaires dans un des box. C’est une assez grande écurie, plutôt jolie ! Alexandre (le propriétaire) va passer devant nous et nous faire signe de la main au moins trois fois avant de s’arrêter et poser quelques questions mais très rapidement. On n’arrive pas à savoir s’il n’a dit oui QUE parce qu’il connaît Anne-Charlotte… Il est peu souriant, mais pourtant pas désagréable. Comme dira Jean-Luc, avec lui, on ne sait pas sur quel pied danser ! Un peu plus tard, il nous proposera la douche, et par cette chaleur, nous avons plus qu’apprécier !
Une fois les juments installée, Anne-Charlotte nous récupère aux écuries pour nous emmener à l’Intermarché, et du coup, à un distributeur aussi ! Elle était sidérée qu’il ait demandé de l’argent… pour moi, c’était surtout le fait de n’avoir rien dit au téléphone, et 40 euros c’est ce que je paie pour 250 kg de foin… Même à la Cense il avait moins demandé ☹
Forcément Anne-Charlotte refuse que je lui paie l’essence… mais on a bien ris après, en faisant « monter » la facture ! De retour avec nos courses, nous faisons un point sur la journée de demain, car c’est décidé nous arrêterons samedi matin (selon où nous dormirions la veille). La canicule va continuer et nous arrivons dans la Beauce. Alors chaleur plus « pas d’épicerie », ça ne va pas le faire. Je sens aussi que Dipti est fatiguée, elle a déjà fait énormément pour une première ! Anne-Charlotte s’aperçoit que nous ne passons pas loin de chez elle et de suite se propose de nous accueillir ! Bérénice, adorable, nous propose également une halte chez elle, elle n’est pas trop loin non plus !
Nous irons chez Anne-Charlotte et Jean-Luc, il ne pouvait en être autrement ! Nous l’appellerons quand nous serons vers Verdes ou Le Mee. J’envoies un message à Thierry pour confirmer notre besoin du van 😀 pour samedi matin, je lui donnerai les détails vendredi soir.
Nous avons bien mangé, j’avais acheté quelques extras ^^, et pas trop mal dormi, à pine couchés que Ténébra tombe assise dans le fossé… rien de mal… et des chiens ont pas mal aboyé !
Cela fait drôle de se dire que ce sera le dernier départ, demain matin, mais c’est vraiment plus raisonnable ! Et, je ne sais pourquoi, Antoine et moi, sommes persuadés que nous terminerons sur une supère soirée !

(La montre a enregistré mais impossible de mettre ce jour sur le pc…) 19.52 km dont 11 à pieds, une moyenne, dans les dernières moyennes.)

Un commentaire sur « La randonnée du 23 juillet au 4 août J11 »

  1. vous avez pris de jolies photos c’est très beau belle randonner merci de nous faire partager tout c’est beau moment comme moins beau lol et j’adore ce prénom ténébra lol merci murielle et bonne continuation bise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s