La randonnée du 23 juillet au 4 août. J5

Vendredi 27
Nous partons un peu plus tôt que d’habitude, enfin un peu hein ^^
Alain vient nous dire au revoir, sa femme est déjà partie… Une nouvelle journée commence. Départ à pieds, cela va de soi.


Nous passons devant une ferme théâtre, très connue paraît il mais là…nous n’avons rien vu ☹

Nous croisons aussi quelques châteaux, et des maisons dans les roches et des plaines, avec toujours un ciel bleu et de la chaleur !

Nous allons aussi avoir beaucoup de vignes…

Après la journée tournesol, nous aurons eu la journée des vignes.
Nous arrivons sur Meunes. La mairie est fermée, la boulangerie aussi, personne en vue, je vais me renseigner à la pharmacie. Par deux coups de fil, elle joint le maire qui vient nous voir.
Il nous emmène sur un terrain municipal, semi clôturé, avec de l’eau mais derrière un grillage (Thierry a trouvé une ouverture), et trois maisons autour. Pendant que nous nous installons, les premiers voisins nous proposent de l’eau pour les chevaux et un seau. Un peu plus tard le deuxième voisin, vient nous voir et nous propose deux bidons d’eau de son puit :D, puis des tomates et concombre de son potager.
Encore un peu plus tard, une voiture arrive et les deux dames à l’intérieur nous regardent sans vraiment sourire…oups ça promet…. Une fois garée, l’une d’elle arrive et nous signale que nous sommes sur une partie privée ! arf ! Le maire a oublié de nous préciser que la partie tondue appartenait à la maison (même si séparée par une route). Mais très vite, elle va nous sourire, parler, et proposer une douche ! Le plus drôle c’est qu’elles sont de la région parisienne (pas loin de chez nous) et qu’elles étaient là en week-end.
Les juments ne sont pas si mal loties, il y a de l’herbe. Nous devrions bien dormir !

Mais allez savoir pourquoi, Mélodie en avait décidé autrement !
Vers 3h00 du matin, j’entends de bruits pas normaux… je sors de la tente et vois Mélodie tourner sur elle-même… je tente de la rassurer, appelle Thierry et vais vers elle. Le temps d’arriver elle embarque tout, pète les piquets….
Heureusement elle va plus vers l’herbe que la route que je lui bloque rapidement. Bon… la mettre à l’attache semblait plus que compliqué, Thierry la fait brouter en la tenant… je regarde autour de nous. Il n’est pas imaginable que Thierry reste debout toute la nuit !
J’ai trouvé ! J’ai la possibilité de fermer tout le côté route, bon plus qu’à espérer que les deux voisins (le troisième n’étant pas inclus^^) ne souhaitent pas partir avant 7h00 du matin ! Je me dis que s’il y a bruit de voiture, je les entendrais ! J’avais un peu peur que Dipti et Ténébra fassent la même, car, lorsque Mélodie s’éloignait un peu, elles hennissaient. Mélodie boutait et a même fini par se coucher tranquille !!!!
Encore une courte nuit^^
Heureusement que le matelas (acheté cette année) est vraiment bien !
16.96 km dont 8 à pieds.
https://connect.garmin.com/modern/activity/2905272671

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s