Communication animale et croyance

J’ai un parcours un peu atypique… pas baptisée bébé, j’ai toujours été attirée par les églises, chaque fois que je passais devant une, il fallait que j’y entre. Je passerais sur les détails d’une adolescence et début de vie d’adulte très chaotique…
Ma rencontre avec mon futur mari, (mariée 7 ans après notre première rencontre avec, des absences – on ne s’est pas vu pendant 4 ans puis deux ans- beaucoup de discussions, avec deux prêtres de son côté, de cheminement, d’explications, de silence), va me ramener un peu plus sur le chemin de l’église. Je ferai également 1 an de bouddhisme, avant de devenir catéchumène. 2 ans de belles rencontres, de partage de dialogues entre jeunes adultes (et moins jeunes) catéchumènes et un prêtre extra.2 ans pour être baptisée et faire ma première communion.
Si je parle de tout cela, c’est que le plus jeune frère de mon mari est prêtre. Aujourd’hui, le 15 août, fête de l’Assomption de Marie, la messe a été dite par mon beau-frère donc…
Dans son homélie, d’un coup, j’ai presqu’envie de pleurer…ses mots résonnent fortement ! J’ai l’impression de l’entendre parler de notre espace cœur ! Il parle de l’amour (bien sûr entre Marie et Jésus), mais il parle aussi de cet espace que nous devons créer pour accueillir ! ….
A la fin de la messe, je file le voir été lui dis : « faut que je te parle ! un truc que je ne peux pas parler en famille (heu là il a eu peur un instant^^) »
Je lui parle donc de ce week end !! et là, je ne passe pas pour une illuminée !!
On en parle assez longuement, il m’explique quelques petites choses et où nous devons faire attention, il me dit protégée (mon problème de relaxation ou méditation pourrait venir de là) …. Il me dit ne pas être étonné car il avait déjà remarqué cette « sensibilité ». Il était ravi que nous puissions en parler. Il m’a également cité le nom d’une bénédictine du 13 -ème siècle : Hildegarde de Bingen (pour résumer mais je vous invite à aller à cette source :
http://www.epeautre.net/PBCPPlayer.asp?PW=1&ID=313386)
Hildegarde n’a jamais eu d’extases (comme ceux que l’on appelle «voyants» dans les apparitions catholiques actuelles). Elle raconte qu’elle entendait régulièrement la voix qui l’enseignait et avait devant les yeux, dans un état pleinement éveillé, les images de ce qui l’entourait et les images qu’elle devait transcrire, sans jamais tomber en extase ou en état de demi-sommeil. Elle décrit le phénomène : «.…Quelque chose comme un nuage lumineux, dans lequel je vois des images et j’entends des mots que j’écrivais ou dictais… presque sans arrêt entre les temps de prières avec mes sœurs et de mon sommeil très court».
Evidemment, nous parlons beaucoup du seigneur ici, mais quand j’en parle avec lui, c’est aussi la nature, la communication végétale et animale, et bien évidemment l’amour !
Je comprends d’autant mieux, Marjo quand tu m’as dit « et si tu es croyante, ce sera encore plus « simple » de ressentir l’univers… »
Seul bémol, tant que nous faisons de la communication, avec nos questions / réponses, je suppose que nous limitons les risques, mais attention tous les esprits ne sont pas bénéfiques. J’ai eu deux expériences, avec des humains, mais adolescentes, dont une assez effrayante, c’est sans doute aussi pour cela qu’inconsciemment je me mets ces barrières… Aujourd’hui, ayant appris que j’étais « protégée » parce que je savais vers qui j’allais, je devrais pouvoir retenter la communication avec plus de sérénité !
Encore une fois, il s’agit là de ma propre expérience (et de mes croyances).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s