02 mai au 17 mai. Randonnée dans le Calvados (9 jours en autonomie)

JOUR 1, lundi 02 mai :
Tacoignières / Saint Léger en Yvelines / Tacoignières 27,43 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=rNxWu4RuRG
Ténébra est prête pour aller chercher Limpio, qui vient dormir par chez nous, pour le « vrai » départ le lendemain. Je lui ai juste mis le tapis sacoches pleines, pour mettre un peu de poids. Nous nous sommes retrouvées du côté de Gambaiseuil. Batou voyagera avec nous !

 

JOUR 2, mardi 03 mai :
Tacoignières / Maisons Mortier 26.18 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=qihmNhlyIu
Debout 6h00, vérification du matériel à emporter au pré, petit déjeuner et 7h00, je prends la voiture et je pose donc tout au pré. J’oublie la casquette !!
Je rentre, au revoir aux enfants, je n’oublie pas les clefs de la maison, et je repars à pied au pré. On s’était donné rendez-vous à 7h30 au pré, avec Claire, pour que je puisse rouvrir la parcelle à nos chevaux, une fois que Limpio était sorti du pré. Je remonte avec Ténébra pour la préparer. Les autres restent 5mn en bas, regardant Limpio. C’est Malinka qui réagit en premier ! Elle remonte en hennissant (chose qu’elle ne fait jamais quand je pars du pré que ce soit 1 h ou 1 journée !), du coup, les autres la rejoignent et resteront jusqu’à notre départ.


8h22 Ténébra st prête, je l’emmène brouter. On a rendez-vous à 9h00 à cet endroit.
Je mettrais 3 jours à trouver comment bien mettre cette deuxième paire de sacoches…pas toujours facile de bien les attacher à cause de la hauteur^^, les tests sur le fauteuil étaient bien plus simples ^^ !
Claire galère avec ses sacoches, ça tourne… Ils arrivent vers 9h20 mais il faut de nouveau réarranger. Nous ne sommes pas pressées, c’est une petite journée !
A pied, on refera au moins trois fois la manip, mais une fois montée, plus rien ne bouge chez Claire…par contre chez moi, ça se met à pencher, mais rien d’alarmant, je peux remettre en avançant.
Nous partons sur 7 km avant de monter. Nous sommes redescendus à environs 4 km de l’arrivée.
Nous arrivons de bonne heure, vers 16h30. On s’occupe des chevaux, bloque certains accès avec les piquets, pansage et ils peuvent brouter.
Ténébra a une toute petite gonfle su un des flancs, mais cela vient du tapis qui avait un pli…Plus rien dans l’heure qui a suivi le « déshabillage » !
Limpio cherche un peu trop les fesses de Ténébra et elle finit par taper… heureusement aucune blessure ! Du coup ils finissent en paddock ! Marc nous invite à dîner avec lui et sa fille ; très bonne soirée avant de retourner dans nos tentes.
Au départ je ne voulais pas planter ma tente, comme il y avait un grand hangar. Claire pensait que ce serait trop poussiéreux, c’est là que marc panse ses chevaux… du coup tente montée ! Et là… je la vois TRES petite !!
En attendant Marc, Claire tente de ranger ses sacoches autrement, on se prépare le pique-nique du lendemain et on se fait « bronzer » ^^. Je teste mon super chargeur solaire !

 

JOUR 3, mercredi 04 mai :
Maisons Mortier / Droisy 34.25 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=N1dYYWVKBg
La nuit a été …comment dire…. FROIDE ! La tente est vraiment petite (et je n’avais pas de matériel dedans) et trempée !
Il y a eu une galopade (en face de nous d’autres chevaux) vers 1h30 du mat ! Dur de se rendormir… 6h15 je me lève. Nous ne partirons qu’à 9h15, le temps de placer nos sacoches…
Nous partons pour 7 km à pied, il fait beau !


2 barrières et un grillage nous obligerons à faire des détours… Notamment un GR ou, une fois descendu, près de la barrière, il y a un panneau : « sente pour piéton » !
Nous nous mettons en selle, mais je ne ferais que 2 km, trop de cailloux, je remarche pour 2km et je remonte. Il faut de grands montoirs^^, passer la jambe au-dessus du duvet…hum ! J’ai l’habitude de monter côté droit (le plus souvent proposé par la jument !) mais là, ayant un souci à la hanche gauche, j’étais obligée de remonter à gauche, la jambe droite se levant bien plus facilement ^^ !
Dans l’aprèm, on se prend une petite bière en restant devant le bar, et nous en profitons pour remplir nos gourdes.
Nous arrivons vers 18h20, le maire, M. Jean-Claude Bonbony, s’avance vers nous, il nous attendait devant la mairie. Il nous montre où nous installer, comment fermer la barrière du parking, le tuyau d’eau (avec un robinet détachable). Un accueil vraiment chaleureux et une secrétaire en or ! Elle nous propose du thé, puis de réchauffer nos plats au micro-onde… Je lui demande la permission de me laver au lavabo dans les toilettes (eau chaude !), elle me répond qu’elle n’avait pas osé me le proposer et elle me tend un seau en me disant « Pour vos pieds, faite un bon bain, ça va vous faire du bien ! » Extra ! un peu plus tard, elle nous refera un thé avec, en accompagnement, des carrés de chocolats !
Nous mettrons les chevaux en paddock, une partie n’est pas vraiment fermé, et nos tentes sont sur le même terrain.


Le froid tombe rapidement, on ne se couche pas trop tard. Dans la nuit, un cri de rapace (probablement, mais pas chauve-souris, ni hiboux) va vraiment m’empêcher de dormir… et quand on ne dort pas, on finit par prendre des photos (vers les 5h/6h du mat il fait jour^^)

 

JOUR 4, jeudi 05 mai :
Droisy / les Baux de Breteuil 37.75 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=AzLe9REOCh
7.34 km à pied pour démarrer… Nous nous arrêtons déjeuner dans un petit coin sympa, également pour nos chevaux ! Avec une rivière qui passe derrière, vers 11h20.


Nous remarchons un peu avant de se mettre en selle. Nous avons de magnifiques paysages.

Nous prenons un café (toujours en extérieur devant le bar) vers 13h00
Nous pensons être bientôt arrivées, nous descendons après un total de 26 km, sauf que dans la forêt au bout d’une grand allée, nous sommes obligées de faire demi-tour… En étudiant la carte, cela nous fait un sacré détour ! Nous remontons après avoir fait 5 km… Nous referons encore 1 km pour l’arrivée.
Le centre équestre des Baux de Breteuil, nous propose deux immenses paddocks, et nous mettrons les tentes à côté. Estelle nous fait visiter un peu les lieux et nous mets à disposition des sanitaires.  « Douche » au lavabo ^^ On a les pieds « morts » !
On ne trouve pas que des chevaux chez Estelle !

 

JOUR 5, vendredi 06 mai :
les Baux de Breteuil  / Bois Anzeray 17.43 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=yCoRA29djt
6h20 debout…
7h00 Les voisins en face, vienne nous apporter du café et nous propose jus de fruit et accès à la douche ! On ne voulait pas ennuyer, on a utilisé la salle de bain que pour se laver les dents^^ ! ils nous ont fait le tour du jardin, nous montre les poules, furets … Nous prenons le temps de vérifier certains chemins sur la carte, la journée précédente ayant été assez physique, nous décidons d’aller au plus court !
Et nous repartons avec des œufs durs (de leurs poules) et des tomates !

2016.05.06.BauxBreteuil.BoisAnzeray.b
Claire a eu la bonne idée de plier un peu les arcades de ma tente pour lui donner plus de hauteur ! j’ai un peu mieux dormi !
Et nous voici parti pour nos 7 km quotidien sauf que…

2016.05.06.BauxBreteuil.BoisAnzeray.c
Nous voulions une petite journée, le parcours était estimé à environ 12 kms donc on s’est dit, on ne monte pas du tout aujourd’hui !
Vers 13h00, nous cherchions une épicerie et pharmacie… nous avons trouvé un petit bar super sympa « Le Lutin »
Pendant que Claire attache une ligne d’attache, les gens présents s’intéressent à nous et posent pleins de questions. Je discute avec un argentin et je le « présente » à Claire, qui a pu avoir des conseils de lecture ^^.
Nous prenons la place sur le trottoir mais cela ne gêne personne ! Du coup, nous décidons de manger sur place ! Rapport qualité prix extra !!!


Les chevaux se reposent, le chat des proprios est surpris au moment de sortir ^^ !


Nous n’avons pas pu faire les courses mais nous avons vraiment bien mangé et bien discuté !
Nous repartons donc à pied … non pour 12 km mais 17 km^^


Nous arrivons sur le domaine de Janine. Lorsque j’ai écrit à la mairie du Bois Anzeray, en février, ils m’avaient donné son mail. Elle m’a répondu immédiatement… Son mail, je ne sais pourquoi, m’avait touché (elle venait de perdre son mari en janvier, mais nous proposait quand même son hospitalité…), j’ai dit à Claire que je voulais vraiment une étape chez cette personne. Claire a réussi à faire le tracé en conséquence. (Tracé initial à 25 km environs mais donc revu pour faire une petite journée).
Arrivées sur place, nous sommes donc accueillies par Janine. Nous avons un abri pour nos selles, un grand paddock que l’on coupera en deux, et nos tentes juste à côté !
Nous faisons un petit bain de pied en attendant l’heure du repas ^^


Janine nous propose de partager son repas « simple » comme elle dit… un repas simple mais délicieux !! Nous parlerons assez tard ! Elle a également des origines basques, donc grande discussion avec Claire ^^ … C’est une personne avec du caractère mais intentionnée, touchante et adorable ! Nous regagnons nos tentes vers 23h45 !

JOUR 6, samedi 07 mai :
Bois Anzeray / hippodrome La Fontaine, Le Sap 35.66 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=hYCkQVclUu
Nous sommes invitées à venir prendre le petit déjeuner par Janine. Café, jus d’orange et un cake maison !
Elle vient nous voir ensuite, le temps de préparer les chevaux, nous discutons encore un peu … Nous avons beaucoup de mal à partir, nous ne parvenons pas à retenir quelques larmes…Il est 9h10.
Nous avons les pieds un peu en délire… pour ma part une grosse ampoule sous la voute plantaire et une deuxième qui arrive sur le côté à force de compenser…
Nous marchons presque nos 7 km.
Nous avons de beaux chemins en herbe ! Cool pour ma jument pieds nus !


Nous ferons une pause rapide pour le déjeuner, avec les œufs et tomates de Claudine.
Il fait toujours aussi beau ! Je me protège du soleil avec ma grosse écharpe (qui me tient bien chaud les nuits !!).
On admire les paysages, les vaches, elles, elles nous admirent ^^


Tout semble bien se passer, on pense arriver vers 17h à l’hippodrome…mais… c’était sans compter sur une autoroute à traverser… et à 1 km de l’arrivée un chemin définitivement fermé qui nous a fait faire pratiquement 5 km de plus !
Nous nous sommes arrêtées devant une maison « animée » pour demander de l’eau pour les chevaux…et là, nous aurons un café, une tarte aux pommes maison faite par la grand-mère et servie par le petit fils ! Un super accueil et…des copains du proprio de l’hippodrome !! Michel nous indique comment passer cette autoroute, bon on ne passera pas par Le Sap (directement !! mais par le détour !!) pour nos courses…


Nous repartons à pied pensant ne pas être loin…
On galère un peu pour trouver le bon endroit pour traverser mais ça le fait !
On traverse un tunnel assez sombre mais « silencieux » ^^


Nous venions de faire 5 km à pied… quand nous sommes arrivées devant ce chemin inexistant…calculant le reste à faire et vu l’heure, nous sommes remontées ! la galère pour moi ! ^^
Nous arrivons enfin vers 18h30 !! C’est d’abord le papa qui sort de sa maison et nous accompagne vers la maison de son fils, qui arrive en quad avec sa fille ! Des gens adorables et souriants !! Il nous parle de son hippodrome, nous fait découvrir un vaste espace !! Que ce soit les chevaux ou nous, nous ne manquerons pas de place !!!!


Les chevaux, après s’être roulés, visitent le moindre recoin, on ne fera pas de paddock (mais on les trouve un peu fatigués le lendemain, ils ont beaucoup marché la nuit…). Pas de tente non plus à monter, nous dormons dans le hangar !


Une fois bien installées, ayant dit à Franck que nous n’avions pas de bière parce que pas passée par Le Sap, il envoie Clémence nous en ramener ! Mais comme il ne les trouve pas assez fraiche, on a de vrais verre et glaçons !! et on en a 2 chacune ! Une que nous prendrons en « apéritif » en profitant du soleil, et l’autre en mangeant notre soupe lyophilisée ^^


Les chevaux ne vont pas de l’autre côté des barrières, c’est une piste, et la petite cabane au fond sont les toilettes et la possibilité de prendre une douche (froide) au tuyau ! Claire a fait la Warrior ! moi je me suis lavée au gant et lavabo ^^.
Le repas ce soir sera de la soupe paysanne (assez bonne !), de la terrine de saumon avec des pains au lait. Et Claire, pour sa « bêtise du jour, ce sera renversage de la soupe ^^ En prime, nous avons un joli couché de soleil !


Franck nous propose également de nous prendre en voiture à 8h le lendemain pour nos courses ! En pleine campagne un dimanche : épicerie et boulangerie ouvertes !

JOUR 7, dimanche 08 mai :
Hippodrome La Fontaine, Le Sap / Saint Gervais Des Sablons 26.13 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=zefbQewUyH
8 heure tapante, Franck arrive avec le pickup. Il a même installé un seau pour pouvoir s’asseoir sans se salir… sauf que, pour monter, je mets la main juste sur la partie huileuse du rabat…
Juste quand il est en train de me dire « attention…. C’était huileux^^ » ! On descend à Le Sap où épicerie et boulangerie sont ouvertes ! On ne tarde pas à récupérer nos chevaux car, les vaches viennent reprendre leur territoire ! Elles sont très curieuses ! Le papa de Franck est également venu et me poser des questions sur les pieds nus de ma jument, et sur la selle ! Une bonne partie du troupeau a fini par s’éloigner… sauf une ! qui est restée derrière Limpio jusqu’à la fin !


9h15 départ ! Ténébra qui tire déjà la langue ^^ !


Franck nous a montré un chemin « privé » pour nous éviter de refaire tout un détour !
Nous repartons toujours avec l’idée de tenir les 7 premiers km à pied.
De la forêt, un peu de route, quelques montées… des vaches, on les a vu de loin, les femmes étaient devant elles à pied et les hommes derrière en …quad !


Et nous arrivons à … Camembert ! les chevaux se reposent, nous, nous mangeons, avec un petit cidre et un jus de pomme !


Juste à côté il y a une maison et un monsieur dehors qui jardine. Je lui demande s’il sait s’il y a un bar ou un endroit pour prendre un café… Il ne parle pas français… je tente en anglais, il finit par me dire (en anglais) d’attendre, qu’il revient ! Pendant ce temps Claire était parti acheter le camembert ^^ Et en effet, un peu plus tard, ce monsieur revient avec un plateau, 2 café et des biscuits ! Nous avons également pu donner de l’eau aux chevaux ! j’ai eu la compagnie de la chienne du magasin. Elle ne réclamait pas vraiment, elle s’était juste couchée contre moi !


L’après-midi, nous allons avoir vraiment très chaud, et même dans la forêt, le soleil tapait !


Nous avons fait 9 km à pied, pas mal de cailloux et de dénivelé. Nous approchons de la Suisse Normande…
Nous arrivons vers 17h chez Emilie et Patrick, avec un peu d’inquiétude n’ayant pas de réponses aux messages de Claire ! mais nous sommes super bien accueillis y compris par les 2 enfants Julien et Sidney (un peu timide ^^). Patrick nous a préparé un petit apéro avec du bon cidre de leurs pommes et une tourte pomme de terre/ thon. Ils nous ont également proposé une bonne douche et un lit !
Ils ont descendu un matelas et ont même mis des draps, alors que je leur disais qu’on avait nos duvets^^ Julien est allé dormir dans la chambre de sa sœur (avec joie, ils sont jeunes^^). Patrick nous quitte vers 21h00, il est de garde au centre équestre, pour les poulinages.
Nos affaires sont au sec dans le garage, nos chevaux en paddock séparés. Ce n’était pas une bonne idée car une des juments d’Emilie, Princesse (la dominante) venait sans cesse « hennir » près de Ténébra.
Limpio n’a pas cessé de piétiner… Nous sommes au lit vers 22h30. Mais… vers minuit, les couinements recommencent et le chien aboie ! pareil à 2h00. 4 et 5h c’est le coq !
Je pense à l’anniversaire de mon papa et ne sachant pas si je capterais bien le lendemain, je le souhaite aussi à Fanfan.


5 km à pied le matin (trop mal aux pieds, pour les 2 restants^^), on refait 5 km dans l’aprèm et 1 à l’arrivée.

JOUR 8, lundi 09 mai :
Saint Gervais Des Sablons / Falaise 30.9 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=uMgCT1tOvq
6h00 je finis par me lever. Les enfants se lèvent vers 7h00 pour l’école. Je range mes affaires sans faire trop de bruit. Nous attendons que les enfants soient debout pour prendre le petit déjeuné, brioche avec de la confiture spéculos faite maison ! 8h00 Emilie emmène les enfants et nous, nous ne serons jamais prêtes aussi tôt ! 8h20 nous sommes parties ! 7.5 km à pied plus 3 à l’arrivée.


De magnifiques chemins et paysages, nous n’avons pas trop de dénivelés et beaucoup moins de cailloux que la veille, pas trop de mauvaises surprises non plus !
Juste un arbre que Claire a dégagé et un morceau de ferrailles (comme par hasard devant un champ d’agriculteur qui râlent à chaque fois que les quads utilisent ce chemin…), et à mon tour plus loin de dégager des petits troncs ou des « lianes »…


On a hésité, mais ça faisait faire un bon détour… des confitures…


Nous sommes en pleine forme !


Je ne sais plus ce que montre Claire, les éoliennes ?? ^^ Une belle maison de retraite !


Devant le cimetière


Nous avons un peu de pluie ^^ Mais qu’est devenue Claire ? ^^


Nous pensons très fort à Caroline lorsque nous passons devant des vaches, surtout si elles viennent se coller devant nous ^^. Ténébra faisait très souvent le flehmen lorsque nous passions devant des champs de colza


Et toujours de beaux chemins roulants !


Attendre dans un tunnel ^^ !
Nous arrivons sur « La Voie Verte ». Je l’appelle « les allées du roi » ! C’est une allée magnifique et très longue !
Ici, il nous est quand même arrivé quelque chose ! Nous passons devant une maison avec un petit pré. Dedans on voit un shetland et un henson. Nous voyons très vite que les clôtures sont à terre sur un côté… Le shet en profite pour sortir en hennissant (probablement un entier…) et il nous suit en contre bas ! le henson hennit mais ne sort pas. Nous décidons de tenter de ramener le shet. Vu l’état des clôtures et la façon de re rentrer du shet, ce ne doit pas être sa première sortie ! Claire descend de cheval et tente de l’obliger à rentrer, en dégageant une partie de la clôture, lui… il rentre un peu plus loin !! Pendant ce temps le henson se prend dans les fils… ! les traine sur une petite partie, mais ne semble pas blessé. J’avance avec Limpio en dextre, pendant que Claire empêche le shet de nous suivre… ben oui … il était ressorti !! Nous avons fini par appeler la gendarmerie, car la nationale n’était pas très loin… Le shet a fini par arrêter de nous suivre au bord d’un champ cultivé ! Nous avons pu finir d’apprécier cette allée !


Nous arrivons à Falaise vers 17h00. De se retrouver en plein centre-ville avec les chevaux…dur, dur ! le bruit, les odeurs, j’avais oublié ! Nous passons à l’office du tourisme, accueilli par M. Benoit Jarel, qui nous mène à nos quartiers après avoir récupérer les clefs de la sellerie et le carré d’eau. J’ai fini par acheter une casquette. Nous retraversons la ville ! Les chevaux sont sages malgré l’effervescence ! Limpio a trouvé le moyen de faire caca sur un trottoir (que Claire a nettoyé !) et ma jument a failli rentrée dans une jeune fille en traversant, je ne l’avais pas vu avec les sacoches… Claire attend avec les chevaux sur la place, puis direction le paddock (2 000 m² quand même), nous traversons le parc du château pour aller jusqu’aux anciennes écuries.


Un magnifique « paddock » et une magnifique sellerie sont à notre disposition ! Les travaux ont été effectués par la ville à l’initiative de M. Zamara, qui passera nous voir en début de soirée.


Une fois installées, nous décidons d’aller manger dans une crêperie…sauf que nous sommes lundi soir et que presque tout est fermé ! Nous passons une première fois devant un resto : « la fine fourchette », les prix sont raisonnables mais quand nous voyons la déco, nous n’osons pas rentrer en tenue de cheval (et pas lavées^^) … Plus loin un bar/brasserie est ouvert mais il ne fait pas à manger le lundi soir… Nous prenons une bière locale, un délice ! Nous discutons avec Jérôme, le serveur, qui nous parle de … « la fine fourchette » ! Nous disant que nous ne pouvions pas trouver mieux rapport qualité / prix ! Il nous assure que notre tenue ne posera pas de souci et fait lui-même notre réservation à Antony (le serveur du resto) en lui disant qu’on arriverait en tenue de gala !
Nous étions juste à l’entrée dans le resto, obligées de traverser la salle pour aller se laver les mains !
Nous prenons un menu : Mise en bouche (petite verrine à base de saumon), je reste sur du poisson en entrée et plat, avant le dessert Antony nous amène un petit gâteau ! et avec le café, une liqueur de fruits rouges ! Tout est parfait, fin et délicieux !


Nous sommes rentrées vers 23h45 ! Une voiture avec deux jeunes étaient devant le mur où se trouvaient nos tentes. Rien à signaler côté chevaux… Nous nous couchons et je demande gentiment aux jeunes de ne pas parler trop fort (le ton montait) car nous nous levions de bonne heure.
Aucun souci, ils ont dû partir environ 1h après. Je ne sais pas si ce sont eux ou d’autres pendant que nous déjeunions, mais assez visible, ils ont laissé des saletés… J’ai prévenu l’office du tourisme car nous ne pouvions nettoyer… !
La nuit est très…humide !

JOUR 9, mardi 10 mai :
Falaise / Pont D’Ouilly 29.83 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=UJFK12MAW8
C’est sous une pluie fine et forte brume que nous préparons nos chevaux (ce n’est pas une casquette que j’aurais dû acheter, mais un imper !! -perdu 2 jours avant !)


8h00 départ du campement ! Nous repassons par le par cet profitons de faire quelques photos. Nous devons redéposer les clefs et le carré d’eau dans la boite aux lettres de l’office du tourisme.


Nous ne prenons pas le temps de passer à la boulangerie mais ^^….
Devant un croisement, vers 10h00, nous avons la possibilité de prendre un petit chemin ou de suivre la route, ça se rejoint… Je propose à Claire de rester sur la route ! Quelle bonne idée ! J’entends klaxonner et … (nous sommes parties sans déjeuner) … du pain et des chaussons aux pommes ! un délice !

2016.05.10.Falaise.PontDOuilly.j
Nous continuons … sous la flotte L Les chemins sont chouettes, on recommence à avoir pas mal de dénivelés. On a marché 6.5 km. Je redescends au bout de 12 km (cailloux) pour 1.5 km et 4 pour l’arrivée.


Nous arrivons bien mouillées vers 16h20 ! Nous n’avons pas fait de pause pique-nique. Les chevaux sont dans un paddock avec foin. Karine nous montre le bungalow pour les douches. Je suggère de dormir à l’intérieur avec mon duvet… Forcément ce n’est plus le même prix, mais on prend ! Nous avons bien fait, il y a eu de l’orage ! 25 euros pour la nuit et petit déjeuner (pas transcendant…), 13.50 de dîner (très bon) et 8 euros pour les chevaux ! C’est le papa de Karine, Jacky, qui met l’eau aux chevaux et prépare le repas. Karine ne travaillant pas, ce sont donc avec ses parents que nous mangeons (Jacquy et Bernadette). Ils sont très gentils. Bernadette m’a même fait des œufs « brouillés » parce que je ne mangeais pas de viande.
Par contre, pour ce qui est de la propreté, c’est moyen… Claire a nettoyé la douche ! et heureusement que nous avions nos duvets… Nous avons également ôté des fils de ballots de foin, à moitié enterrés (faisant des boucles !). Nous mettons le réveil à 7h30 au lieu de 6h00 ^^. Nous n’aurions que 16 km à faire, mais avec de beaux dénivelés ! 21h44 nous sommes dans les chambres.

JOUR 10, mercredi 11 mai :
Pont D’Ouilly / Saint Pierre La Vieille 17.51 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=nrIlejF1hw
Ce soir nous sommes arrivées, notre randonnée en itinérance est donc terminée…et bien, ça rend triste ! le temps est passé trop vite ! Une galopade en pleine nuit (2 chevaux de 2 paddock plus haut) et encore une jument qui appelle Ténébra, plus la pluie, il m’a été donc difficile de dormir…mais un peu plus que les nuits précédentes !
Je fini par me lever à 6h40, bien avant le réveil…J’ai fait les pieds de Ténébra et les affaires sont rangées. Le petit déjeuné est prévu pour 8h30, comme nous sommes prêtes, nous décidons de monter à la salle au cas… en effet Jacquy est là, et nous pouvons déjeuner (seules). Un peu déçu par le petit déjeuné… du pain, un pot de confiture (fraise en plus), et du beurre (doux), il y a quand même un jus d’orange.
6 km pour moi, pour la première fois Claire monte avant moi^^ et encore 2 km pour l’arrivée. Cette journée est courte mais difficile. Ténébra jongle entre cailloux et côtes, elle a peu dormi !
Nous partons dans une brume épaisse.


Nous étions un peu inquiète pour traverser la grosse nationale, mais ça été, nous étions visibles.
Tous ces gros dénivelés, nous donnent de magnifiques paysages.


Et voilà nous sommes arrivées !


Nous dessellons, pansage, nettoyage et Olivier nous accompagne au pré. Il nous montre l’eau, le foin, où poser nos affaires… Les chevaux vont être aux anges !!


Les chevaux boivent, se font même un galop et finissent par aller brouter ! Les autres n’arrivant que vendredi et samedi, ils ont deux nuits sur tout le pré ! Limpio est en fin de ferrure, très difficile d’avoir un maréchal ! Il ne viendra que vendredi soir…Claire et moi profitons également pour 2 nuits d’un des 2 chalets. C’est un endroit magique tenu par Antoine et Olivier, autant pour les chevaux, que les cavaliers et les paysages !


Nous faisons quand même deux petites erreurs de parcours sur la toute fin ! On tente même de dégager un arbre (Claire a perdu sa petite scie dès le premier jour… pour le coup, heureusement), et je mets le bras dans les orties !
Antoine et Olivier sont deux personnes extra ! Complètement investi dans ce centre équestre exceptionnel ! Pour commencer tous les chevaux sont au pré ! Les box ne servent que pour les malades ou blessés ! Les élèves vont chercher leur cheval au pré et le ramène. Antoine s’occupe également d’handicapés, il a un don !
Olivier se propose de nous amener faire des courses ! Toute la semaine c’est Claire qui fait des petites bêtises, et là… je commence par me prendre les pieds dans une table en exposition. En voulant l’empêcher de tomber, je balance mon poivron ! Je ferais tomber ma bouteille de bière en voulant la poser sur le bar (bar de banque, donc arrondi !), Olivier la rattrape sur ses cuisses et là, au lieu d’attendre un peu… je l’ouvre !! Forcément ça déborde !! « Claire sorts de ce corps ! » J’ai dû le dire au moins 10 fois, durant le séjour !!
Nous allons apprécier cette nuit au chalet !

JOUR 11, jeudi 12 mai :
Saint Pierre La Vieille : REPOS
Réveillée vers 5h00 mais sans avoir eu froid et en ayant bien dormi. Je me lève vers 7h00. Nos loulous se reposent aussi ! 5 mn après, Ténébra s’étale !


Je vais mettre le foin et nous prenons le petit déjeuné, Antoine nous a ramené du pain et des croissants !
Nous avons la possibilité de laver notre linge ! Nous demandons comment aider aux écuries. Un cours avec des handicapés va arriver, Antoine les emmène en extérieur, on lui demande si on peut l’accompagner. C’est un moment magique, un peu « timide » au départ, on « s’intègre ». Claire tient le cheval de Marie-France, handicapée moteur et qui chante à tue-tête quand on part. moi je me retrouve aux côtés de Jérôme, qui tient seul son cheval mais qui a besoin d’être rassuré et corrigé sur ses positions. Devant moi Bruno (« autisme) tient le cheval d’Hervé (qui ne parle qu’en signe). Djamila, l’éducatrice est sensas ! énergique et souriante ! On voit qu’elle les aime et le retour le prouve… comme pour Antoine ! Il semble tellement à l’aise, les comprend, et ils sont tellement heureux !
Un moment de pur bonheur où on peut voir notre propre vie autrement !
Dans l’après-midi, ils nous font visiter leur future maison. En remontant, Marthe, une mamie de 84 ans « attrape » Antoine et Claire et veut absolument qu’on vienne prendre un « petit » apéro ! Impossible de refuser et c’eu été dommage ! C’est une femme épatante !! d’une énergie, avec un humour … et faut la voir avec Antoine !! Ils s’adorent ! Bon par contre, les verres sont… BIEN servis !!

JOUR 12, vendredi 13 mai :
Saint Pierre La Vieille : REPOS
Ce matin 6h45 nos croissants sont déposés par Antoine ! Claire et moi nettoyons le chalet, et montons nos tentes.

2016.05.13.stPierreLaVieille.a
On discute autour d’un café et on se donne rendez-vous avec Antoine à 13h30 pour partir à Lisieux chercher son van. Cela l’arrange car s’il doit attendre Olivier ça les fait partir vers 14h30…
Claire reste au centre pour attendre Caroline qui doit arriver vers 15h00. Elles iront faire les courses.
Nous partons donc, je conduis pour l’allée (son vieux pickup), il fait juste que je trouve les « boutons » ^^
Il sursaute au bruit du clignotant, il m’avoue ne jamais l’utiliser 😀
Nous arrivons à Lisieux, d’abord Equip’horse pour des tapis. Sur un des tapis, je vois une étiquette 20%, mais elle semble bizarre, on verra en caisse. La dame discute car elle n’est pas au bon emplacement ! ces tapis sont une fin de série d’un autre magasin, ce ne sont pas eux qui ont mis ces 20%. Ok, mais il y a marqué 20% ! La dame retourne voir si d’autres tapis l’ont aussi (Antoine en avait pris 4 et l’autocollant n’était que sur un seul et pas sur l’étiquette). Elle cherche et me dit, il n’y en a pas d’autre… Heureusement je regarde à mon tour et lui en sorts 3 autres avec cet autocollant et …sur l’étiquette !! « Ok je vous les fais ! » et hop 5 tapis !
Ensuite, Antoine veut voir les vans exposés, on attend un peu le vendeur… deux vans sont intéressants : un d’1 an Iford 7500, en bon état et des options pas mal ! et un fautras neuf 7500 mais moins d’option et semblant lus petit. Antoine propose 7000 pour le premier, le vendeur le regarde et dit « ok, sans la malle et sans la grille de séparation », Antoine : « ok ! » le vendeur : « ah merde ! » en riant^^. Il a été surpris que pour la malle et la grille, Antoine s’en fichait ! Nous retournons au magasin, Antoine pose une option, je redis au vendeur « à 7000 hein ! » « Oui, oui » il a bien noté. Je lui demande s’il reprend des vans « oui, c’est quoi ? » Antoine lui dit et là : « ah non ! tout sauf ceux-là ! »  Il lui propose de le mettre sur le bon coin à un certain prix…
On part chercher le van réparé. 10 jours sur place et même pas lavé, pas commerçant là-dedans ! Ils savent qu’il a été réparé pour $être vendu mais ils ne demandent rien ! Antoine le fait laver au moins l’extérieur ! Pendant qu’il paie, il a un coup de fil d’Equip’horse, il est surexcité mais ne peut rien me dire tant qu’on n’est pas sorti ! En fait, on retourne à Equip’horse, il y a un acheteur potentiel ! Voilà, en 15 mn maxi, le van est vendu !! Un vendredi 13 qui porte chance !!
Nous rentrons, Antoine aux anges ! Il a hâte de raconter ça à Olivier, Thibault et Teddy !
Claire et Caro ont fait les courses pour le week-end, je les aide à terminer de ranger.
Limpio et Ténébra sont sur une partie du pré et Naomi sur l’autre. Depuis l’arrivée de Naomi, Limpio ne compte plus du tout ! Quand Claire l’enlève à Ténébra pour voir le maréchal, Naomi commence à le suivre un peu et revient immédiatement devant Ténébra qui commençait à s’énerver…
Plus tard Anne arrive avec Tina… Nous parlons paddock mais Olivier nous propose un autre petit pré pour encore laisser nos chevaux profiter une nuit ! Limpio adore l’abri !
Nous mangerons tous ensembles !
Encore une journée bien remplie ! Nuit de nouveau en tente, mais j’ai la grande (apportée par Caro !)

JOUR 13, samedi 14 mai
Saint Pierre La Vieille : Arrivée des autres cavaliers, première petite boucle, 13.35 km
Tracé : http://www.visugpx.com/?i=4Kjh1Ka96h
Ce matin encore, nous avons nos croissants ! Merci Antoine !
Nous ne nous levons pas tard, les premiers cavaliers peuvent arriver à partir de 9h00. Les premiers seront Elodie et son papa Christian qui sera notre intendant.
Les arrivées s’étalent, on fait garer les vans et camions, je suis « chargée » de montrer l’emplacement des paddocks et faire passer le jus ! Merci Olivier pour ton aide sur une des lignes de paddocks.
Au fond derrière les véhicules, nos tentes.


Une fois tout le monde arrivé, nous partageons les repas amenés par chacun, puis nous préparons nos chevaux pour une petite boucle !


Nous avons un tracé mais…nous ne l’avons pas vraiment suivi ! Nous avons eu beaucoup de cailloux et de dénivelés. Mais pour Ténébra, allégée, tout va TRES bien !
Julie, avec Joker, avait oublié que son cheval n’aimait pas les shetlands ! Quand celui-ci est arrivé au galop, Joker a fait un écart/demi-tour !


Naomi a plongé la tête dans la terre ! Point carte !
Nous nous retrouvons pour un goûter/ apéro puis le repas, et nous traçons les cartes pour le lendemain ! merci Lauriane pour avoir fait les miens !


Comme le soir, il fait plus frais, nous sommes sous le hangar de pansage !

2016.05.13.stPierreLaVieille.v.soir
Encore une journée finie, mais cette fois nous sommes au complet : 25 cavaliers…

JOUR 14, dimanche 15 mai
Saint Pierre La Vieille : boucle de 31.24 km
Tracé :  http://www.visugpx.com/?i=p9SqvunMyp
6h45 j’entends la voiture d’Antoine. Le rituel, il passe prendre foin et eau pour certains prés, puis revient vers 7h30 pour une petite sieste de 30 mn… plus faisable avec 25 cavaliers debout !
8h30 Nous déjeunons devant les chalets, il ne fait pas très chaud mais ne pleut pas ! Croissants, pains, confitures, Nutella, jus d’orange, thé et café, lait, chocolat et céréales : Ça c’est du petit déj !
Des groupes se font pour partir. Sabine et Laurine, nous accompagnent Caro, Claire et moi-même. Je continu de partir à pied mais pour 3 km (pour éviter de ralentir tout le monde et de plus, Ténébra est très vive !). Et où est mon cheval ? ^^


Nous sommes rejointes par Lauriane, Sophie et Camille, Julie


Pub ! Merci Sabine !


La pause pique-nique, merci Christian !


Naomi collée à Ténébra : Caro n’a pas réussi à l’éloigner 😀 et pendant ce temps, des cavalières chantent !
Nous repartons sur des hauteurs (à pieds un peu, je tâche de faire mes 6 km en plusieurs fois)


Quand deux collègues de Décathlon se retrouvent à 300 km, et font équipe pour me faire un pansement sur ma vilaine ampoule !
Repas du soir : traiteur

2016.05.15.stPierreLaVieille.zi
Certains prennent la douche le soir, d’autres le matin, mais après manger, on ne traîne pas trop. Une belle journée nous attend encore demain !

JOUR 15, lundi 16 mai
Saint Pierre La Vieille : boucle de 34.69 km
Tracé :  http://www.visugpx.com/?i=j0NzATFtic
Toujours réveillée vers 6h00 et levée vers 7h30. J’entends le rituel d’Antoine et les personnes des tentes qui parlent normalement ! On oubli de baisser le ton devant les autres tentes…
Quelques rappels de règles « simples » ont dû être faite la veille. Comme passer un coup de serpillère après sa douche, ne pas laisser les robinets d’eau ouvert, quand on prend les sacs de foin d’Olivier : penser à les reremplir ! (Antoine les récupère à 6h45, il a autre à faire que les remplir !).
On découvre les personnes sous un autre jour dans ce « mode de vie »., parfois en bien et parfois…mauvaise surprise ^^ !
Les filles du chalet nous font chauffer les eaux pour thé et café, les petits déjeuners sont tous les jours copieux. Aujourd’hui, ce sera brioche car la boulangerie est fermée.
C’est une boucle avec une vue superbe qui nous attend, mais avec de très forts dénivelés ^^ .
Aujourd’hui je pars sans Naomi et avec Lauriane, Camille, Laurine et Sabine. Comme elles sont terribles à la séparation, Caro la sort du paddock et l’emmène vers le fond du pré, pendant que je pars vers l’entrée principale du centre. En attendant les filles, je mets Ténébra à brouter, là où elles broutent avant de retourner ux paddocks. Rien à faire ! Elle hennit et gratte ! Je tente de prendre des photos des partants…


Ténébra hennit les 5 premières minutes mais avance très bien ! Trois chevaux de tête, mais qui seront s’arranger à tour de rôle, même si, parfois, nous sommes obligées de nous fâcher un peu ^^ ! New, Gagneur et Ténébra. Il ne fait pas une grosse chaleur (et c’est tant mieux !) mais on a un soleil resplendissant !


Nous croisons, pas mal de randonneurs, surtout en approchant du point de vue !
C’est le lundi de Pentecôte et un endroit un peu touristique !


Tiens, des Alpaga… très curieux ! et les chevaux n’en ont pas peur. C’est même new qui va effrayer un peu le brun, en secouant la tête ^^ !
Et là…c’est LE dénivelé ! Une côte qui n’en finit pas, avec une parie toute en pierre, que nous prenons toutes à pieds ! Quel régal lorsque nous arrivons tout en haut !!


Même Ténébra, fatiguée, semble regarder le paysage !


Nous admirons une dernière fois en redescendant…


Le lieu du pique-nique approchant, nous remarchons.
La matinée s’est bien passée pour Caro et Naomi, de même pour Ténébra et moi…
Mais, le midi a été une horreur ! Dès que Naomi est arrivée, Ténébra était déchainée… Elle, étant avec Limpio, ne disait rien.
J’ai dû mettre Ténébra hors de la ligne d’attache et à mes côtés pour qu’elle reste tranquille ! j’ai dû aussi me fâcher et bonjour pour manger !!
Dès que je m’éloignais, elle hennissait et grattait le sol !! Elle s’est même mise un peu debout !! J’avais hâte de repartir du coup !


Nous repartons, avec le même groupe du matin, avant Naomi… Ténébra se calme enfin !


Au loin, un moment, je reconnais Naomi, même si partie après, on la rejoint … et là, galère, mais cette fois plus pour Caro que pour moi… A son tour, elle est obligée de se fâcher… Un moment, persuadée d’avoir Sabine derrière moi, je laisse Ténébra prendre le petit trot pou rattraper New… sauf que c’était Caro… Désolée… le matin, on ne prévenait que pour trotter tous ensembles, sinon chacune gérait sans problème. Je propose à Caro de rester avec Claire le temps de nous éloigner… ce qu’elle finira par faire et ainsi tout le monde a pu regagner sa tranquillité (même si chacune à notre tour, avons dû nous fâcher !).
Voilà, nous sommes arrivées et encore une belle journée qui va prendre fin… mais ce soir ce n’est pas que la journée qui se termine, c’est tout un périple ! Pour la dernière fois, le goûter / apéro, puis repas…

2016.05.16.stPierreLaVieille.zzs
Certains iront à la mer le lendemain. Pour Claire et moi, le départ est prévu à 10h00, Nicolas vient nous chercher en van…
Dernière nuit, difficile de s’endormir…

JOUR 16, mardi 17 mai
Saint Pierre La Vieille : Retour…
Le dernier petit déjeuné, rangement de la tente et des affaires, certains sont rentrés hier soir, d’autres se préparent pour la mer…
Au moment de dire au revoir à Antoine et Olivier, c’est très dur !! On a tous les larmes aux yeux ! Le centre équestre La Cour Anteol est un havre de paix, un endroit familial ! Même les propriétaires qui nous croisaient, venaient nous dire bonjour, comme s’ils nous connaissaient. Nous avons aussi fait la connaissance de Thibault et Teddy, 2 jeunes garçons adorables et serviables !
http://www.cour-anteol.fr/index.html
Je ne sais pas encore quand, mais j’y retournerai !
Nous embarquons sans souci, et partons avec nos sacs pique-niques…
Je débarque mes affaires et Ténébra à la maison, ce sera plus simple pour Limpio qui n’est pas arrivé. Je mets Ténébra derrière qu’elle puisse brouter en attendant de mettre les affaires à l’intérieur… je ferme le portail au cas… et bien, elle a trouvé le moyen de s’échapper par derrière !! quand je dis que c’est une bourrine !! elle a traversé les branchages ! Heureusement que je surveillais et qu’elle me répondait quand je l’appelais !! Je la ramène et l’attache en attendant de finir.
Puis retour au pré… Tout le monde est en bas, j’appelle Dipti ! Elle arrive en hennissant et grand trot. Elle va sentir sa mère, puis va me coller jusqu’à ce que je reparte !!
J’ai eu le droit à de beaux carrousels, bien sur Ténébra empêchait de nouveau qu’on approche sa fille !
Cameron semblait ravi du retour de Ténébra. Après être descendue jusqu’en bas du pré, avec tout le monde (vidéo des déplacements^^), je remonte mais les filles me suivent ! Je sors un peu Dipti ^^ mais en restant devant le pré. La vie reprend son cours…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s