Une belle lune pour accueillir Othello…

26.01.2013.pleine.lune
Depuis deux jours je cauchemardais …le sang…
Depuis deux jours, je dis à Othello, qu’il a le droit de partir, qu’il a le droit de se coucher mais, surtout, de ne pas se blesser, de m’attendre pour se lever…
Ce matin, 8h45, j’arrive et comme d’hab, je vais d’abord chercher et mouiller sa gamelle, remplir le jerrycan d’eau chaude… mais déjà à ce moment-là, je sens que quelque chose est différent… Je me dirige vers le box, avec la gamelle et le jerrycan, mais je ne vois pas sa tête dépasser du box… Je l’appelle, il me répond…
Je comprends qu’il est couché…
Oui… mais… quand j’ouvre la porte du box… je comprends tout de suite que c’est fini. Il est couché, la tête sur le seul côté non paillé (endroit où il mange), et surtout…du sang…
Je le caresse et je lui demande d’attendre, je ressors pour appeler la véto… Là, je l’entends hennir de nouveau et tenter de se lever ! Je lui demande de rester tranquille, que je reviens. J’ai déjà oublié qu’elle m’avait dit qu’elle serait en vacance… Je tombe sur le répondeur mais rien pour noter le numéro qu’elle donne… je rappelle après avoir pris ce qu’il fallait, elle décroche… Je lui explique, (je crois que je la réveille… je suis désolée), elle appelle sa collègue que j’ai assez vite au téléphone…
Bien sûr, je reviens vite auprès d’Othello, je lui mets de la paille et deux sacs vides d’orge sous sa tête, car à chaque fois qu’il tente de se lever, il frotte son œil blessé sur le béton… C’est Nathalie qui viendra. Au téléphone elle me demande de suite d’où il saigne, si c’est de la bouche… Non, c’est vraiment son œil…
Les deux premières fois, Othello a semblé très surpris que je me fâche quand il tentait de se lever, d’habitude je l’encourageais ! Mais là, sa manière de faire, on voyait bien qu’il n’avait plus de force…! Il ne levait même plus l’encolure…
Je lui ai beaucoup parlé, de Valye (une jument qui l’a accompagné un bon bout de chemin), de Caro, sa propriétaire loin physiquement mais qui était si proche en pensée et de cœur… je lui disais qu’il pourrait de nouveau galoper sans plus aucunes souffrances ! il en fermait les yeux (au moins celui que je voyais)… Il restait calme et, parfois, il avait comme un sursaut et « pédalait » avec ses antérieurs… je le retenais, je luis disais non, et il se re calmait…
Quand Nathalie est arrivé, il n’a même pas réagit, elle regarde son œil, c’est une cata… il a beaucoup saigné, il commence à être en hypothermie, et son cardiaque est à 80… On appelle Caro, qui donne son accord pour l’euthanasie…
Nathalie a été très bien, et quand elle m’a raconté la propre euthanasie de son cheval qui s’est cassé alors qu’elle était dessus, je comprends son professionnalisme et sa douceur dans la manière de faire…
C’était avant tout le soulager, puis l’endormir et après… la fin…
Othello avait compris et restait très calme… Plus de tentative, la dernière a été juste, quelques secondes, quand Nathalie est partie chercher les seringues…
C’est un cheval que je connaissais peu, mais durant cette semaine, une vraie relation s’est créée, et comme dit Caro, c’est un cheval qui était proche de l’homme…
Je suis sure que nous avons pris la bonne décision, pourtant je n’arrête pas de me dire « et si je l’avais aidé à se lever »… mais à ça, vu l’état de son œil je me dis : « il aurait peut-être eu très mal à la tête, il serait peut être retombé aussitôt… » Quand je lui ai dit non, la première fois, je sentais vraiment qu’il ne fallait pas qu’il se lève… qu’il n’arriverait pas, de toute façon, à se lever complètement…
Une fois Nathalie partie, j’ai nettoyé ce que je pouvais, j’ai récupéré la paille souillée pour mettre dans mes poubelles… je ne me suis aperçu qu’en rentrant le midi, que j’avais du sang, sur les bottes, le pantalon et le manteau…
J’ai nettoyé normalement le box de Naomie… Les trois minettes sont parties sur la deuxième parcelle, Naomie est venue voir au box, et, quand je me suis enfermée avec Othello, elle est repartie…
Je leur ai mis le foin (qu’elles n’ont mangé qu’en fin d’après-midi certainement), j’ai nettoyé les traces des chats et mes traces faites chez Caro, puis je suis partie… Il est 12h00…
Je ne sais pas du tout le temps qu’a mis Nathalie pour venir, je voulais tellement qu’il ne souffre plus que, de toute façon, le temps me semblait bien long…
J’ai grignoté puis direction les prés…
Limpio a eu quasiment la même attitude avec moi qu’à la mort de Fludy l’an dernier…
Il m’a pris contre lui, avec insistance, et il a même essayé de mordre Batou qui s’approchait un peu trop de moi !!!
Maud est arrivé, on a causé, un moment tout en s’occupant des loulous… puis Mme M. arrive avec sa « chauffeur » ^^ Elles se sont arrêtées et, pareil, on a parlé un moment !
Mes loulous à moi attendaient sagement aux filets !!
Malgré l’heure, il n’y a pas eu de bousculades !
Le temps du foin, des gamelles, et…des crottins (en plus pas fait hier !!!!), repasser pour le foin chez Limpio, voir les poulains (Amour ne semblait pas rassurer de voir mes phares de voiture !!), il est déjà 18h50… Je file chez Caro pour nourrir les juments… Naomie est dans son box, Treize et Luciole devant… J’allume la lumière, ça semble réveiller Naomie !!
Je rentre, il est 20h00….
Demain, une première depuis si longtemps, je ne mets pas de réveil… J’espère aussi pouvoir sortir… j’en ai besoin…

Un commentaire sur « Une belle lune pour accueillir Othello… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s