Deuxième journée : MERDIQUE !

Mais vraiment !! Heureusement que de beaux paysages nous font oublier les mauvais moments !
Nous préparons donc nos chevaux après le petit déjeuner, remercions et disons au revoir à la réceptionniste présente, rendons les seaux qui ont servis pour l’eau et … en route !
Nous allons marcher à peu près 1h45, nous partons presqu’à l’heure prévue, 9h11. Nous avons tous un bon pas, de la bonne humeur et de l’énergie ! Et (encore) heureusement car il en faudra pour cette journée !

Nous allons très vite nous « perdre » dans les Vaux-De-Cernay… Nous allons bien dans la bonne direction (vive ma boussole) mais impossible de nous repérer sur la carte…
Un groupe de cycliste arrive à nous montrer là où nous nous situons…. Nous voici reparties après avoir grimpé « inutilement » quelques belles côtes à pied !!!
Nous marcherons également au côté des chevaux sur le bitume, car Nasdak, ferré, glisse pas mal.

Très vite notre immonde difficulté arrive !!

C’est le Gr !
Passage très étroit mais on passe, les chevaux sont « éduqués »….
Seulement voilà… Ma jument a les fesses plus larges que Nasdak, et ce premier arbre que lui passe en frottant les sacoches… moi elle le passe en déchirant une des sacoches !!
Et c’est là que je me dis heureusement que ma jument est drôlement bien « éduquée » et à mon écoute, dès que j’ai dit stop et recule, elle l’a fait ! Si elle s’était avancée d’avantage, où tout était arraché ou elle restait coincée !
Puis juste après un deuxième arbre nous coupe la route… Les faire reculer nous semblait plus dangereux (nous étions en pente, il fallait repasser le premier arbre, et nous étions assez loin de l’entrée), que de défaire les sacoches. Oui mais voilà…. Mon tapis de selle a de petites sacoches…. Oui c’est passé…mais en déchirant une des sacoches et le tapis !!!
Et malgré cela, nos chevaux sont restés calme. Néanmoins, Ténébra serrait les fesses quand elle entendait frotter les sacoches (ça n’a duré que la journée), et Nasdak a eu un peu de mal ensuite avec les barrières…
Nous arrivons avec soulagement au coin pique-nique et là le rêve ! Une grande prairie entre deux lotissements de maison où nous laissons nos chevaux brouter… pas besoin de les attacher.

Nous repartons, bien sûr à pied. Nous traversons Dampierre et vue sur son château.
Ensuite nous retombons sur un GR absolument pas fait pour les chevaux !! Mais là, il y a une pancarte ! Sur ce coup, même sans la pancarte on ne risquait pas le prendre !!!
On va donc plus loin… de nouveau un GR avec… des marches…

C’est faisable, vu la montée qui semble (ça se confirme vite !!) être TRES longue, nous restons à pieds…
En sortie de forêt, nous remontons tranquillement pour…..redescendre même pas 5 mètres après !! Une barrière en plein milieu (du toujours même GR), avec impossibilité de passage d’un côté et un grillage surplombé d’un fil électrique de l’autre (et étroit bien sûr !)
Ténébra étant la plus calme dans ce genre de situation, je la fais passer, impec ! Donc Nasdak, plus fin ne devrait même pas effleurer la barrière avec les sacoches ! Eh bien, on ne sait pas comment, ni pourquoi, il s’est pris un coup de flip et est passé si vite qu’il a trouvé le moyen de se cogner le pied dans la barrière !!
Il nous fait peur, il ne le pose plus ! On masse, on vérifie qu’il ne s’agisse bien que d’un coup, un peu d’arnica et ça semble aller mieux ! Nous préférons néanmoins finir les 3 kms (environs) restant à pied…
Mon talon de chaussure, la moitié, va se décoller…
Sur ce dernier chemin, Nasdak donnera un coup de pied dans le tendon du pied d’Ariane (mouvement d’impatience, car elle était arrêtée et discutait !).
Enfin nous arrivons et nous apprécions grandement autant le cadre que l‘accueil !

Nous sommes arrivées un peu en avance mais monsieur nous reçoit avec un grand sourire, nous donne de suite l’eau pour les chevaux et va terminer le paddock.
Un autre couple nous rejoint et nous discutons, nous avons une boisson offerte et c’est un réel réconfort pour nous !
Anne donc s’occupe de chambre d’hôte et, depuis quelques années, reçoit des cavaliers, vraiment un endroit où il fait bon faire étape !! Les chambres sont adorables, bien décorées, et la literie est bonne !
Après une bonne douche, le soir nous avons mangé dans la salle à manger, et, pour le café, les deux couples nous ont rejointes.

Monsieur a même réussi à recoller mon talon (aujourd’hui il tient encore !) !
Nous ne nous couchons pas trop tard, mais la nuit, pour moi, sera la même, je me réveille aux mêmes heures (mais l’âne n’a braie qu’à 6h30 !).
Anne s’est même levée pour que nous ayons du pain frais, plutôt qu’un panier/repas préparé la veille, car nous voulions partir de bonne heure…
Après avoir dit au revoir à tous, il est 8h50, nous partons (à pied^^)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s