Du bon travail, belle petite balade et éclat de rire !

Mardi, Avec Ariane, nous n’avons travaillé qu’en carrière. Nous avons profité du « soleil » pour ne pas s’enfermer dans le manège.
Dur, dur la reprise !! Pour Nasdak : nouveau lieu, un cheval remuant juste à côté (dans un paddock), et Ténébra qui était là aussi !
Ariane a eu du mal à faire ses meners en gardant la connexion !
Pour ma part, j’avais de quoi être ravie !! Ma Ténébra a accepté d’entrée de jeu, les meners en liberté !
Nous avons quand même effectué le travail prévu avec Nasdak. Nous avons fait quelques déplacements des hanches mais sans plus bouger les antérieurs dans tous les sens… j’avais également installé l’énorme bâche, pour que Nasdak repasse dessus, en main et monté. Puis montées, nous avons retravaillées la même chose, puis l’allongement de l’encolure et l’arrêt « wo »!
Pour Ténébra, c’est la deuxième fois qu’on le travaille, et là, c’est complètement acquis, y comprit en extérieur !
Pour Ariane, double difficulté ! Réussir la demande et garder la connexion !
Sur le chemin, du retour, comme celui de l’aller, je lui fais faire un peu de « mise en selle », méthode Jean d’Orgeix, je le fais avec elle ! Mercredi j’ai senti les résultats !
Ce matin, de nouveau, nous avons travaillé en carrière. Cette fois Ariane a eu la connexion beaucoup plus vite, nous avions décidé de travailler l’incurvation sur un cercle. Après l’avoir bien fait aux deux mains, nous sommes parties pour une petite balade au pas.
Et là…. Sur le chemin du retour….. L’appareil photo n’ayant plus de batterie m’a manqué !!!!
Nous descendons de cheval, (nous terminons toujours à pied) enfin je descends… Ariane me voit descendre à droite et dit qu’elle ne comprend pas comment on y arrive et qu’elle n’y arriverait pas… Tout en parlant, elle semble prendre la décision de tenter l’aventure ! Qu’est-ce qu’on a rit !!!!
Je la vois… suspendu au pommeau !!! Ses pieds ne touchaient pas parterre !
Nasdak a été extra, il ne bougeait même pas !! Et Ariane qui me criait de venir l’aider, mais j’étais tellement pliée !… je l’ai soulevé en la faisant prendre appuis avec son tibia, qu’elle puisse ouvrir son blouson !
On a eu du mal à s’en remettre !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s