Le TRENC

Embarquement 7h30… heu, Caro et Olivier sont plus arrivés vers 7h45… mais coup de chance, il ne pleuvait pas, du coup je l’ai fais brouter en attendant…
Elle est montée du premier coup, sans même renifler le pont !!
8h30, on installe les chaises sous les tentes pour les conférences du matin, qui débutaient à 9h30… au lieu de 9h00…et qui n’ont réellement commencées qu’à 10h40 !
Pour les premiers arrivés, les pieds, dans la carrière très humide commençaient à nous refroidir …
Même en disant que les conférences débutaient à 9h30, les derniers sont arrivés vers 10h30…
Je trouve ça limite correct, pour ceux qui présentaient… Heureusement, que ce n’étaient que des personnes de l’association…
Jean-Christophe, Annie-Laure et Christophe ont commencé par nous montrer le matériel nécessaire, nous expliquer ce qu’il fallait pour une rando de 3 semaines environs. Ils nous ont bien expliqué aussi toute la préparation avant le départ, pour le cheval et pour le cavalier.
Ensuite olivier nous a fait un mini cours sur le Shiatsu, puis il nous a montré quelques exercices que nous pouvons nous-mêmes mettre en pratique.
C’est quelque chose d’impressionnant quand même ! L’attitude du cheval, qui déjà à la deuxième séance, réagit au son de la voix d’Olivier et vient direct vers lui !
Une séance est prévue pour Ténébra ce mois ci.
Nous continuons par le pique nique, puis nous attaquons la carte ! Il y a trois parcours différents et ils sont donnés au hasard.
J’allais partir avec une que je ne connaissais pas trop, mais on n’avait pas le même trajet ! Je me suis retrouvée avec Marc et Bérénice ! Super !
On a eu de la flotte… et même de la grêle !! Mais aussi quelques belles éclaircies, qui ne nous ont pas réchauffées pour autant…
Nous devions faire le trajet en moins de 2h00, nous avons mis 1h45. Dans les bois nous avons eu de grosses flaques à traverser !
En nous attendant, les organisateurs nous ont préparé des petits exercices dans la carrière.
Bérénice a pu nous ramener le nécessaire pour faire les branches basses, et l’exercice de maniabilité avec des barres rehaussées. Un L en tronc était installé, là nous devions le faire à reculon. Un cercle pour le montoir, et pouvoir déplier et replier une carte à cheval…. J’y vais…
 Christophe arrive avec la carte complètement dépliée. Ténébra ne bouge pas mais plaque ses oreilles en arrière, je prends la carte et commence à la replier… et là… ben elle est partie en vrille ma miss… gentiment mais bon… on me crie de lâcher la carte … forcément, dans ces moments et avec du monde autour, tu fais…. Mais connaissant les conséquences, je demande à Christophe de me la redonner mais pliée.
Nous retournons à l’intérieur du cercle et je commence la désensibilisation. Je la bouge partout autour de sa tête, puis je commence à la déplier. A chaque étape, je fais du bruit et je secoue la carte. Je la déplie ainsi sans qu’elle ne bouge plus.
Un autre cercle pour l’immobilité, et bien là, elle me regardait et n’a pas bougé !
Les branches basses ont été un peu rehaussées pour notre passage… Bon…. Le pommeau vraiment pas top pour cet exercice !!
La maniabilité, bizarrement, elle réussit du premier coup, sans ne rien faire tomber, par une entrée. Quand je tente en commençant de l’autre côté, ça ne fonctionne pas…
Un petit croisillon à passer, pour elle pas de soucis, elle y va de bon cœur. Elle a semblée juste surprise de devoir passer dans cet « entonnoir » (deux plots en V) avant.
Le reculé en ligne droite a été bien, mais l’angle n’a pas été réussi du premier coup…
J’ai été agréablement surprise qu’ensuite le licol posé sur son dos, elle me suivait partout. Nous étions quand même dans une grande carrière et nous n’étions pas seules !
L’ambiance était génial, certains se sont échangés les chevaux et Jean-Christophe a découvert sa jument sous un autre jour… Il l’a monté a cru et filet puis licol…et pour la première fois en cordelette !! Il a sauté avec, il a adoré ! La jument était en complète connexion à tout moment ! C’était impressionnant !
Caro me dit « ben alors t ne montes pas ? » Une fois les exercices faits, et pour laisser la place aux arrivants, j’avais dessellé et gardé juste le licol… On en a refait quelques uns à pied.
J’ai fini par me laisser convaincre ! Ca fait un sacré bout de temps que je ne l’avais pas fais et je n’étais pas fière !! Mais elle a été adorable ! Elle n’a pas bougé au montoir, et on est partie tranquille au pas… On a refait le reculé mais jute la ligne droite… Un moment on se dirige vers l’obstacle, je la sens accélérer et aller droit dessus ! J’ai dis non ^^ ! Je n’avais même plus la bombe, je n’avais pas l’intention de prendre de risque, malgré son envie ! Il faudrait que je le retravaille ça !
Marc m’a dit, sans sortir, de la monter à chaque fois, même que 5mns, à cru. Je le ferais, je pense, quand je la travaille à pied.
Le plus long a été après, d’attendre en étant trempé que Caro et Olivier aient finis de tout ranger avec les garçons… Voilà, là c’est l’avantage d’avoir son camion… En plus je ne pouvais pas les aider… remarque, il y en a une qui était contente, elle s’est gavée d’herbe !
Le pire n’était pas l’attente, mais le froid qui m’envahissait complètement…
En tout cas, maintenant je sais de quoi est capable ma titine, et j’ai hâte de pouvoir travailler tout ça….
Sylvie me demandait si Marc ne vendrait pas Ténébra, elle trouvait qu’on allait vraiment bien ensemble !
Et surtout que la jument était devenue belle !
J’ai répondu que d’abord non, mari ne la vendait pas … Mais pour deux raisons je cherche en acheter un autre… D’abord pour en avoir un qui soit à « moi » dès le début… et surtout, si j’achète Ténébra, comment je fais mes prochaines balades avec Marie ou mon fils ? Il faut deux chevaux, et je n’aurais pas les moyens de payer la pension pour les deux !
Par contre, vraiment, j’espère que Marie ne la mettra jamais en vente, ou alors quand j’aurais mon écurie !

Un commentaire sur « Le TRENC »

  1. ça m’a l’air sympa comme activité ! J’espère que tout le monde s’est bien réchauffé depuis ! ^^Ici aussi c’est la catastrophe niveau météo, encore ce matin on est parties en trotting sous la pluie avec ma juju, de quoi se choper une pneumonie, c’est terriblement désagréable…. Vivement l’été !!Bisous et bonne aprem !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s