Aie, aie, aie…

Ce matin France est donc venu voir comment je pratiquais et voir ce qu’elle pourrait « prendre » pour améliorer avec son cheval quelques petites choses.
Nébrasca qui sait bien tout faire, (vraiment parfois elle fait penser au cheval de mes stages ), a montré, ici, qu’il fallait aussi savoir lui demander clairement !
Ce qui est un « bon point » pour moi … en effet, si elle ne fait pas quand France lui demande, alors qu’elle fait à ma demande… N’est ce pas dire que je suis claire ? Donc : ouf et chouette !!
Ensuite, bien sur, rance avait des questions plus perso sur ce qu’elle aimerait faire avec son cheval. Là, je peux l’écouter, lui montrer les exercices qi existent mais aussi lui rappeler que chacun de ces exercices ne doivent être fait qu’avec le précédent d’acquis !
Par exemple elle volait savoir s’il y avait des « exercices » pour l’obstacle. Je lui ai montré, mais en précisant à chaque fois ce qui avait été appris, et surtout acquis!
Je lui rappelais sans cesse, qu’il ne faut pas aller trop vite et passer à l’exercice suivant parce qu’on en avait assez d’un…
J’ai l’impression de lui avoir bassiné les oreilles en rabâchant les premiers mots que Pascaline nous a rabâchés…
Pour le matériel, je l’ai envoyé sur le site de la Cense, j’espère (si tu me lis France) que tu iras jeter un coup d’œil sur les stages proposés.
Enfin voilà, elle a « mener » Nébrasca et fait quelques reculer. Avec Genga j’ai pu lui montrer quelques réactions face aux désenbilisations… Genga, si je ne la travaille pas très régulièrement, elle se perd… mais heureusement que ça revient aussi très vite ! Rien à voir avec les premières fois…
C’est aussi ce qui me plait, et j’espère avoir cette chance à chaque degré, c’est d’avoir un cheval de proprio qui ne sache pas faire ! Cela donne une idée de ce qu’il est capable et comment on doit réagir…
Ensuite nous sommes partis en petite balade… à cheval au départ et ….à pieds, bien avant le pré !!!
Pourtant on avait parlé de la flexion et du cercle pour arrêter son cheval en cas « d’embarquement » !
Ben je ne comprends vraiment pas…. Mais France s’est retrouvée dans les champs et rapidement par terre !
Elle monte depuis des années… Mais la prochaine fois je ne ferais confiance qu’en ce que je vois…
Donc on travaillera en carrière et je regarderais  attentivement le galop…
J’ai surtout très peur pour ma jument (une fois que France s’est relevée et n’avait rien)…
Contrairement à moi, elle a lâché les rênes…. Chose que je ne fais jamais. Et là, vraiment je suis encore moins prête, à les lâcher après avoir vu ce que j’ai vu et, la trouille que j’ai eu !!!
Le souci c’est que sa selle a tourné et comme la jument est partie en vrille, elle s’est retrouvée sur le ventre jusqu’à ce que la sangle pète !!
Mais juste après quand je l’ai vu fléchir j’ai eu très peur. Elle s’est relevée, ne boitait pas,  elle a juste eu 3 endroits d’égratignés, dont un que je vais surveiller d’avantage (j’ai tout nettoyé en rentrant).
Pendant ce temps j’ai géré Genga qui s’est aussi fait peur, en voyant sa copine en difficulté !
J’ai du la rassurer avant de descendre et aller vers Nébrasca.
On a eu de la chance que personne n’ai eu de blessure plus grave, que Nébrasca est ensuite bien venue vers Genga et moi, que j’ai pu la prendre sans soucis et même lui remettre la selle.
J’y suis allée très doucement et j’ai même fais l’exercice « désenbilisation tapis », pour voir. J’ai fais un nœud pour remplacer le sanglon et nous sommes rentrées à pieds.
Enfin, un moment je suis remontée, et j’ai fais faire quelques exercices à Genga, j’ai profité du pas et du calme revenu. Avec elle, je dois travailler l’arrêt au dehors. En carrière, manège, aucun souci, mais à l’extérieur, elle a du mal à s’arrêter complètement et garder l’immobilité… Quelques déplacement latéraux, ou déplacements des postérieurs pour la ramener derrière Nébrasca…
Enfin …. On se remet de ses émotions et la prochaine fois, je vérifierais moi, comment tu l’as sanglé ^^, et ta tenue au galop dans la carrière.
En fait j’ai appris une chose (et sans aucune méchanceté France !) : même si le cavalier se dit « bon », n’être jamais tombé, (ça, ne jamais le dire avant une balade ^^), avoir une bonne assiette… en fait, quoi qu’il dise c’est : le mettre à cheval dans un endroit clos (manège, carrière) et observer son comportement ; vérifier ,  ou demander de le faire, son sanglage, et faire tout ce qui est à régler (étriers) avant d’être dehors.
A vouloir trop faire plaisir on se met parfois en danger, ou on met son cheval en danger… et ça, PLUS JAMAIS !
Dorénavant je penserais plus à la sécurité, qu’au plaisir de l’autre….

Un commentaire sur « Aie, aie, aie… »

  1. oulala quelle émotion!
    Sur qu’avant tout exo ou sortie il faut ressegler et régler ses étrier! Même moi je la sais et je le fais après quelques petite fouler au trot pour que le cheval se dégonfle!
    Oulla en tout cas le pire est éviter et heureusement!
     Bon et bien moi avec ce prof rien à faire! Second court ou je pleure. Là on à sauter, j’avais Lola c’est une jument super pour leplat mais très voir trop lourde pour le saut! Les premiers passage étais juste et au dernier avec trois verticaux elle ma fais un refus, cul sur la droite et au dernier moment un saut de cabri d’enfer! Désiquilibrer j’ai perdu mes étriers, serrer les jambes et boum le pommeau en plein dans le mile, à un très mauvaise endroit! J’ai une brulure et un bleu! J’ai voulu expliquer au prof, ca à fini en gros règlement de compte: tu fera jamais les JO, tu dis vouloir progresser mais tu veux plus repasser….Bref, quand j’ai voulu tenter une explication(j’étais en larme et j’avais super mal) il me sort: et c’est pas la peine de m’agresser!
    Grrrr…Je suis sorti du manège en larme, j’ai fais les soins à Lola et je suis partie. Sauf qu’entre l’état de fatigue ou je suis, les larmes et tout ce que cet idiot masortie je suis partie sans mon matériel et ma bombe! Une fois arriver chez moi jem’en suis appercu, mais trop tart je suis à 50km du club! J’ai appeller le club pour que Véro(la femme du boss) récupère mes affaires!Ouf elle à tout retrouver! Mercredi en allant reprendre mes affaire je vais demander à véro si son mari ne fais pas des court de mon iveau et voir si je peux changer et retrouver goliath! Là j’en ai marre de faire attention, de ne pas demander d’explication de peur de l’"agresser" et de me prendre autant de remarques dans la tete!
    Voilà c’étais ma super aventure au club! Trop cool!!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s