Le camarguais

 Le camarguais, c’est Crin-Blanc, ce fier petit cheval blanc qui vit libre et sauvage dans le delta du Rhône, au bord de la Méditerranée. Il n’est plus tout à fait sauvage ni tout à fait libre, mais il mène encore une existence assez naturelle dans sa Camargue d’origine.

 

L’histoire du camarguais

Le camarguais est un cheval résistant et habile qui s’est adapté depuis des milliers d’années au climat difficile et à la nourriture pauvre du delta du Rhône, où un vent violent chargé de sel fouette à longueur d’année l’herbe dure, les roseaux et la salicorne.

Une origine lointaine

L’origine du camarguais est difficile à définir, mais il vivait sans doute dans la région il y a plusieurs milliers d’années. Les peintures rupestres des grottes de Lascaux et de Niaux (15 000 ans avant notre ère) nous montrent des silhouettes très semblables à la sienne. Le camarguais porte sans doute le sang des montures asiatiques et mongoles des Ostrogoths qui écumèrent le sud de la France il y a plus de 2000 ans. Aux Vlle et Vllle siècles, les vigoureux barbes des Sarrasins vinrent se croiser avec les petits chevaux locaux. 

Une race préservée

Depuis, les troupeaux de camarguais, appelés manades, n’ont plus subi d’influences extérieures. Le camarguais est ainsi l’une des rares races européennes qui n’a pratiquement pas été modifiée depuis plus de 1000 ans. Il n’y a plus vraiment de troupeaux sauvages en Camargue. Mais les chevaux sont encore élevés en semi-liberté et broutent en manades dans les marais. Ils sont rassemblés et contrôlés régulièrement.

Type et tempérament

La Camargue est une vaste zone plate et marécageuse située dans le delta du Rhône – là où le fleuve se jette dans la Méditerranée. On a beaucoup asséché et drainé cette région pour y cultiver le riz ou la vigne. Elle est aujourd’hui en partie protégée et les chevaux continuent d’y vivre.

Extérieur

Sa tête est lourde, son encolure courte est plantée sur une épaule verticale. Son dos relativement bref s’achève par une croupe inclinée, parfois en pupitre. Cependant, sa poitrine est profonde, ses membres sont bien formés avec des articulations solides et ses sabots sont si durs qu’on ne les ferre pratiquement jamais. Son pas relevé et très vif est assez ample, mais on ne pratique guère son trot court et sautillant, car il est aussi inconfortable qu’il est laid. En revanche, le camarguais tient très longtemps un conter (petit galop) régulier et souple.

Taille

Le camarguais est petit: 1,40 m en moyenne et parfois moins (on parle alors de poney de Camargue).

Robe

Gris-blanc à l’âge adulte. Les poulains naissent avec une robe noire, brune ou gris foncé. Caractère Le camarguais est avant tout un cheval extraordinairement résistant, adapté à la vie des régions marécageuses et salines. Il se contente de peu et convient bien comme cheval d’extérieur car il est très agile et a un pied remarquablement sûr. Son caractère facile et son courage en font un compagnon agréable.

Cependant, la race doit avant tout rester attachée à sa région d’origine, car c’est là que ce petit cheval donne le meilleur de lui-même. De longues années de cohabitation l’ont habitué au taureau, qu’il côtoie avec le même naturel qu’un chien veille sur ses moutons.

 

Source : http://homeusers.brutele.be/carolo-test/race.html (sauf photo)

 

2 commentaires sur « Le camarguais »

  1. Bonjour Murielle,Nous sommes du Québec, au Canada et jusqu’à présent, ma soeur expose uniquement dans notre pays. Si jamais tu voulais une toile d’elle ou plus de renseignements, tu peux la contacter par son courriel. Ce serait une bonne idée si elle allait exposer à Paris. Je crois que je vais devenir son agente lollllPour obtenir des renseignements sur les catalogues, il serait préférable de communiquer avec elle car je ne suis pas certaine des inscriptions qu’elle a renouvelées. Je sais qu’elle apparaissait dans le Guide de Roussan et dans le Répertoire Biennal de Magazin’art.À propos des chevaux, est-ce que tu en possèdes un et est-ce que tu donnes des cours également?Encore merci pour tes encouragements.Bonne semaineAmicalement du QuébecClaudette

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s